Millésime, le resto du Vieux-Lille qui met la raw food à l’honneur

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

La raw quoi ? La raw food. Autrement dit une cuisine où les ingrédients ne sont pas cuits (ou très peu). Promis, on ne vous parle pas ici d’un resto qui va vous servir une salade de crudités comme unique plat. Car chez Millésime, “on cuit peu mais on cuisine beaucoup“.

Quand on entre chez Millesime, le cadre à la fois chaleureux et raffiné a déjà de quoi abattre plusieurs stéréotypes sur la raw food et son côté brut. C’est la souriante Serena qui vous accueille. Cette ancienne responsable de salle du Rouge Barre est celle qui va vous guider tout en douceur dans ce monde du cru qu’elle va agrémenter de ses connaissances en vin. Histoire d’agrémenter le cru de bons crus.

View this post on Instagram

Le lieu #bar #vin #millesimerestaurantlille #rawfood @teda_photo

A post shared by Millésime (@millesimerestaurantlille) on

C’est elle d’ailleurs qui a proposé le nom Millésime à Victor Gaussin, le créateur du lieu. “On ne voulait pas s’enfermer dans un nom sur la cuisine alors que le vin, ça restera toujours. Et Millésime, c’est aussi et avant tout le nom de mon chien“, confesse Serena.

Marinade et gravlax

Ouvert depuis la mi-juin, le nouveau resto du Vieux-Lille a failli ne jamais explorer cette cuisine encore peu connue à Lille. “A l’origine, j’étais plutôt parti pour ouvrir un bar à manger”, explique Victor qui possède aussi la Pharmacie Bar de la rue Royale depuis cinq ans. Le prix des licences IV et les contraintes des extractions d’air dans le local l’ont poussé à changer son fusil d’épaule.

C’est mon frangin qui m’a parlé pour la première fois de la raw food. Et le jour où j’ai eu les clés du lieu, fin 2018, j’ai croisé par hasard Serena dans la rue, raconte le jeune gérant. On se connaissait déjà, elle avait déjà pris la décision de quitter son ancien job et je lui ai parlé de cette histoire de raw food. On a fait mûrir le projet ensemble avant d’être rejoint par Benjamin“.

L’équipe de choc de Millésime : Victor, Benjamin et Serena

Benjamin, c’est le chef. Celui qui “cuit peu mais cuisine beaucoup“. Il a fait ses armes à Paris (notamment chez Julien Duboué) avant de monter à Lille il y a quatre ans, quand la ville était en plein essor gastronomique.

Second au Rouge Barre pendant plus de trois ans, il a donc relevé le challenge lancé par Victor avec Millésime : cuisiner de bons produits, au max bio, de saison et locaux, mais en les cuisant le moins possible. Il ne se contente pas de bien les couper et de les dresser joliment : il y a du saumon gravlax par exemple, de la viande marinée, de l’assaisonnement vif mais sans forcer sur le vinaigre… Tout est pensé cru et cuisiné dans ce sens.

Le resto affiche bien souvent complet depuis son ouverture, preuve que la curiosité des estomacs est là. La carte change à peu près “tous les mois et demi” et même les plus fans des plats mijotés se laissent surprendre (nous les premiers). On pourra même déguster les plats en terrasse au printemps prochain.

On allait pas vous laisser sans vous donner encore plus faim avec le dessert.

Pour aller découvrir Millésime, au 64 rue de Saint-André, c’est tous les soirs à partir de 19 heures du mardi au samedi. Ils ouvrent un seul midi par semaine, le lundi. Comme on vous le disait, mieux vaut réserver, même si c’est le jour-même. Vous pouvez le faire au 09 51 20 34 79 ou directement sur la page Facebook.