Des étudiants lillois veulent lancer un nouveau festival (nocturne) de courts-métrages en avril

Dans Festival, Lille
Scroll par là

Deux assos audio­vi­suelles d’é­coles lil­loises (Cen­trale et Poly­tech) sont en train de mon­ter un pro­jet plu­tôt bien cool pour le prin­temps pro­chain : La Nuit des Camé­ras. Un fes­ti­val de courts-métrages qui réuni­raient des équipes d’é­tu­diants de dif­fé­rentes d’é­coles pour une nuit de tour­nage dans la ville.

Il n’y a pas for­cé­ment besoin d’a­voir fait des études de cinoche pour aimer écrire un scé­na­rio, le mon­ter et le tour­ner avec ses potes. La preuve, les écoles de la métro­pole lil­loise regorgent d’é­tu­diants fans d’au­dio­vi­suel qui se retrouvent dans des assos. Celle de Cen­trale (le CLAP) et de Poly­tech (le Stu­dio) se sont d’ailleurs ren­con­trées l’an­née der­nière… sur un fes­toche de courts-métrages à Paris.

On s’est très bien enten­dus et on s’est dit que c’é­tait un comble d’é­tu­dier à côté et de se voir pour la pre­mière fois à des kilo­mètres de là”, explique Julien de l’as­so CLAP. C’est de là qu’est par­tie cette idée de joindre leurs efforts pour créer un évé­ne­ment à Lille même et ren­con­trer les autres assos étu­diantes du coin.

On a ima­gi­né un fes­ti­val sur 18 heures, axé sur la nuit qui met­trait en com­pèt’ dix équipes de six étu­diants cha­cune, pitche Rony, lui aus­si membre de CLAP. Et les équipes devront scé­na­ri­ser, tour­ner et mon­ter un court-métrage de 180 seconde sur un thème tiré au sort.” Voi­là ce que devrait don­ner cette pre­mière édi­tion de la Nuit des Camé­ras à Lille.

Bénévoles, lieu et partenaires

Les étu­diants sont dans les star­ting-blocks. Ils ont offi­ciel­le­ment créé l’as­so de la Nuit des Camé­ras en août, ils ont la date de la pre­mière nuit (celle du 25 au 26 avril), et déjà une ving­taine d’adhé­rents béné­voles de Cen­trale et Poly­tech.

On est en train de démar­cher le jury pro en ce moment mais on vou­drait aus­si inclure les autres asso­cia­tions audio­vi­suelles lil­loises dans le pro­jet, explique Julien. On cherche aus­si un lieu et des par­te­na­riats pour la fameuse nuit d’a­vril”. Tra­duc­tion : vous êtes un étu­diant lil­lois ? Vous aimez l’au­dio­vi­suel et ce pro­jet ? La Nuit des Camé­ras n’at­tend que vous.

Ou alors… vous avez une idée de lieu pour le 25 avril ? Vous êtes un par­te­naire poten­tiel ? La Nuit des Camé­ras vous attend éga­le­ment en fait. Où ça ? A l’a­dresse sui­vante : lanuitdescameras@gmail.com