Festival Bière à Lille : ça revient début novembre avec un programme lourd en houblon

Dans Bière, Festival, Lille
Scroll par là

Le BAL est devenu un moment incontournable de la vie lilloise. Le festival brassicole repose ses fûts en ville du 4 au 10 novembre avec sa quarantaine d’events à travers la ville et son grand final à Saint-So avec plus de 70 brasseries. On vous file le programme ? Allez, c’est parti.

Depuis trois automnes maintenant, un air brassé et houblonné se fait sentir dans toute la métropole lilloise à l’arrivée des vacances de la Toussaint. Normal, c’est l’heure du BAL, A.K.A le festival Bière à Lille, qui vient mettre la filière brassicole artisanale à l’honneur pendant toute une semaine.

Une brasserie = un lieu

Au programme cette année ? Une foule d’événements disséminés aux quatre coins de Lille et sa métropole, avec :

  • des Taste’n Brews
  • des lancements de bières spéciales
  • des soirées accords mets-bières
  • des Tape Take Over à foison
  • des quizz brassicoles

Pour que ce soit le plus qualitatif possible, on est partis sur le principe : une brasserie = un lieu = une date, explique Charlie de Culture B, l’asso qui organise cette grande semaine de réjouissances. Comme ça, le Lillois peut enchaîner les events dans la semaine en étant certain de découvrir une nouvelle brasserie à chaque fois.

Vous pouvez déjà aller réserver vos places pour la plupart. Ils sont tous répertoriés ici, sur la page événements Facebook du BAL. Attention, chaque event est indépendant et autonome. “Comme certains sont gratuits et d’autres non, que certains horaires sont susceptibles de bouger, on laisse la gestion aux bars qui accueillent les brasseurs“, précise Charlie.

Grand BAL à Saint-So

En revanche, pour ce qui est du Grand Final à Saint-So les 9 et 10 novembre, c’est directement sur le site du BAL que ça se passe. On part quand même sur un grand cru de plus de 70 brasseurs cette année. “En tout, on aura 25 brasseries de la région, 27 du reste de la France et 23 étrangères“, détaille Culture B. Ce qui veut dire qu’en plus d’aller à la rencontre des brasseurs du coin, vous pouvez aussi croiser des brasseurs marseillais (bah oui ça existe), islandais, bordelais, estoniens…

A côté de ça, vous avez toujours le fameux concours de brasseurs amateurs et une démo en mode brassin public. Et pour parler de manière un peu moins liquide, vous le savez maintenant : la bonne graille est la meilleure chose pour accompagner une bière artisanale.

MangerMangerManger

Du coup, cette année, pas de brunch dominical mais des frites en continu et, surtout, sept grands chefs du secteur qui vont bosser en binômes et se relayer pendant trois heures, samedi et dimanche, pour vous offrir de la bonne cuisine. On parle quand même de chefs comme Alexandre Suergiu des Ephérites, de Steven Gitlemen de l’Hermitage Gantois ou encore d’Abdelkader Belfatmi du Marcq.

Eux s’occuperont du salé. Parce que pour le dessert (et le fromage), c’est du côté du marché des artisans locaux des Sublimeurs qu’il faudra se tourner. On retrouvera quelques chouchous de Vozer comme les pâtisseries d’Oxalis et Bergamote, les glaces de Promis Juré ou encore les pasteis de nata de Dona Bica.

Maintenant que vous avez bien l’eau à la bouche et le gosier sec, ne reste plus qu’à vous bloquer le week-end (voire la semaine) et d’aller choper vos places pour le Grand Final. Ça se passe par ici sur la billetterie en ligne et les prix sont aussi doux que des fleurs de houblon pour l’instant (7€ en early bird) alors ne tardez pas.