Expos, food & shopping : et si on se barrait une journée à Bruxelles cet automne ?

Dans Article Sponsorisé, Voyage Voyage, VozerTube
Scroll par là

Article spon­so­ri­sé @visit.brussels

À moins d’une heure en train de Lille, vous pou­vez aller pas­ser une jour­née bien récon­for­tante dans la capi­tale belge qui sait accueillir ses voi­sins même pen­dant l’au­tomne. Pour ça, on vous a concoc­té un plan­ning four­ré à la com­fort food, badi­geon­né de shop­ping malin et par­se­mé de culture.

Vous avez une jour­née off sauf qu’il fait moche et froid. Du coup votre moti­va­tion pour sor­tir dans Lille est au même niveau que les tem­pé­ra­tures. Pour évi­ter de pas­ser en mode hiber­na­tion dès main­te­nant, il y a moyen de se remon­ter le moral le temps d’une jour­née à Bruxelles.

Pour vous aider à trou­ver tous les spots cool et gour­mands tout en évi­tant de pas­ser devant le Man­ne­ken Pis blin­dé de tou­ristes, on vous file direc­te­ment votre emploi du temps de la jour­née qu’on a nous-même tes­té avec une Bruxel­loise.

9h30 : On the train again

Per­so, la voi­ture ce n’est pas notre truc. Encore moins quand il faut tra­ver­ser le Ring et se garer dans une capi­tale. La bonne nou­velle, c’est qu’entre Lille et Bruxelles, il y a plein de trains quo­ti­diens, que ce soit des TGV ou des Euros­tar.

10h20 : Coucou Bruxelles-Midi

En moins de 45 minutes, hop, vous débar­quez en terre belge à la gare de Bruxelles-Midi. Métro et tram sont là pour vous emme­ner où vous vou­lez en ville.

10h45 : Direction Bailli

Le Man­ne­ken Pis et la Grand-Place, c’est bon on connaît. Les tou­ristes aus­si. Du coup, on pré­fère s’é­loi­gner un peu du centre pour rejoindre en tram une amie Bruxel­loise sur la rue du Bailli. C’est une jolie et longue artère avec plein de bons spots pour boire un bon café et man­ger un bout. Si on devait choi­sir, on vous enver­rait direct

11h30 : Shopping malin

Une fois que vous avez pris des forces, il est temps de pas­ser en mode shop­ping et de décou­vrir la foule de bou­tiques de la rue (que vous ne retrou­ve­rez pas ailleurs).

Pour ceux qui sont plu­tôt à la recherche de bons plans et de seconde main, il suf­fit de mar­cher quelques mètres jus­qu’à la rue Amé­ri­caine pour entrer dans l’antre vin­tage des Petits Riens, une entre­prise sociale et soli­daire, véri­table temple du vin­tage et des bonnes affaires.

Pour celles qui sont plu­tôt du genre à louer leurs fringues, il suf­fit de pas­ser chez Cou­cou. Une chouette bou­tique de la place du Châ­te­lain où vous pour­rez donc cra­quer pour une super robe de marque pour les fêtes de fin d’an­née.

On en parle du choix chez Cou­cou ? 😛 C’est un sho­wroom avec plus de 900 robes qui vous attendent ❤️ #dres­sin­gil­li­mite #louer­la­mode #cou­cou­shop #loca­tion­ro­be­de­soi­ree #eco­no­mie­cir­cu­laire #zero­de­chet

Publiée par Cou­cou sur Jeu­di 24 octobre 2019

12h30 : Il fait faim

Le ventre gar­gouille, il est temps d’al­ler rem­plir notre esto­mac. Pour ça, il suf­fit de des­cendre jus­qu’à l’é­tang d’Ixelles par la rue Les­brous­sart. Il y a plein de chouettes bou­tiques en mode street-food pour man­ger végé (cou­cou Ami), liba­nais (hel­lo Sem­Som) et on en passe.

Per­so, on a conti­nué à cra­pa­hu­ter quelques minutes jus­qu’à Fla­gey pour aller se poser chez My Tan­nour, l’a­dresse ultime pour décou­vrir la street-food syrienne (une petite tue­rie soit dit en pas­sant).

13h30 : Digestion culturelle

Pour repar­tir sur de bonnes bases, on part tran­quille­ment dans les petites rues du centre du quar­tier d’Ixelles où il fait bon chil­ler. On en pro­fite pour prendre un café à la Petite Pro­duc­tion, ou un thé à empor­ter chez Fika.

View this post on Ins­ta­gram

Back to work / school ☕️ We are open.

A post sha­red by Fika. (@fikacoffeeplace) on

Quelques minutes de marche plus tard, ça y’est, on croise nos pre­miers tou­ristes de la jour­née. Nor­mal on est en plein quar­tier royal. Mais il y a une bonne rai­son pour ça : c’est là que se trouvent les musées Royaux des Beaux-Arts de Bel­gique. Un bâti­ment magni­fique qui ren­ferme en ce moment une expo assez dingue : Dali X Magritte.

16 heures : Goûter de roi

Se culti­ver ça creuse. On pro­fite d’être dans le centre de la capi­tale pour pas­ser par la célèbre Gale­rie du Roi. Et comme c’est l’heure du goû­ter, on part à la recherche d’une vraie gaufre à la bruxel­loise. C’est chez Gaufres & Waffles qu’on trouve notre bon­heur. Ima­gi­nez… une gaufre bruxel­loise ultra légère avec de la pomme cara­mé­li­sée, de la chan­tilly et de la glace au yuzu, le tout sau­pou­dré de spé­cu­loos. Voi­là.

17 heures : MIMA et canal

On se met en tête de mon­ter vers le Nord-Ouest de la ville, vers le canal. Déjà parce que pour s’y rentre, on peut pas­ser par de mul­tiples rues cachées. Ensuite parce qu’il y a de quoi repé­rer plein de spots trop sym­pas pour aller boire un verre en fin de jour­née. Enfin parce qu’il suf­fit de lever les yeux pour voir du street-art.

C’est d’ailleurs pour en voir qu’on se rend au MIMA, le Mil­len­nium Ico­no­clast Museum of Art, c’est un musée d’art urbain et de culture 2.0 situé à Molen­beek, mais côté canal. Sa der­nière expo­si­tion “Obses­sion”, c’est de l’art brut comme on en voit peu.

18h30 : Un godet avant de se rendre à Midi

On revient sur nos pas vers le centre pour boire un der­nier verre dans les spots qu’on avait repé­rés sur la rue Sainte-Cathe­rine comme le Monk ou le Bar des Amis. Si vous pré­fé­rez un spot plus excen­tré, on vous conseille le Via­Via du Quai aux Briques.

Bon et puis il est temps de repar­tir vers Lille. Du centre, vous pou­vez rejoindre la gare de Bruxelles-Midi en tram ou à pied. Il y a des trains direct jusque 19h17 en semaine et même après 20 heures le same­di.

Et là vous reve­nez chez vous, dans votre appart’ lil­lois, prêt à affron­ter les pro­chains jours de l’au­tomne.

Article spon­so­ri­sé @visit.brussels