Le site e‑commerce Loop a débarqué à Lille avec ses emballages consignés

Dans C'est green, Food Porn, Lille

©Loop^

Scroll par là

Depuis cet été, vous pou­vez com­man­der et vous faire livrer des pro­duits du coin ou de grandes marques chez vous… le tout, sous consigne. Ça s’ap­pelle Loop et on vous explique ce que c’est, d’où ça vient et com­ment ça marche.

A la base, Loop est le petit bébé de Ter­ra­Cycle, une entre­prise amé­ri­caine spé­cia­li­sée dans le recy­clage des déchets dif­fi­ciles. Elle tra­vaille par exemple avec de grandes marques comme Bic ou encore Nest­lé. Recy­cler c’est bien, mais on est à peu près tous d’ac­cord pour dire que ne pas pro­duire de déchet du tout, c’est encore mieux.

C’est de là qu’est née l’i­dée de Loop selon Clé­mence Ber­nard-Colom­bat, de chez Loop Europe. “On s’est dit qu’il fal­lait aller plus loin et aller éli­mi­ner le déchet à la source en enle­vant l’emballage ou en uti­li­sant un embal­lage dif­fé­rent.

Back to school

Réduire sa consom­ma­tion de déchets peut par­fois s’avérer plus com­pli­qué que prévu.www.maboutiqueloop.fr vous faci­lite la tâche en réins­tau­rant le modèle de la consigne, vous offrant ain­si une solu­tion pra­tique et res­pec­tueuse de l’en­vi­ron­ne­ment !Ensemble, chan­geons nos habi­tudes de consom­ma­tion en favo­ri­sant la réuti­li­sa­tion 🔁

Publiée par Loop France sur Lun­di 16 sep­tembre 2019

“Supermarché en ligne version durable”

Forte de ses rela­tions avec les grandes marques, Loop est donc née du prin­cipe qu’il fal­lait embal­ler autre­ment désor­mais. Voi­là com­ment vous aller pou­voir vous faire livrer du den­ti­frice Signal solide et en pot de verre ou des bis­cuits Mil­ka dans une boîte en inox.

La condi­tion pour être livré via Loop est donc de four­nir un embal­lage :

  • solide
  • trans­por­table
  • faci­le­ment net­toyable
  • faci­le­ment recy­clable quand il sera en fin de vie

Une tren­taine de marques jouent aujourd’­hui le jeu. On y retrouve de gros mas­to­dontes comme Coca, Nivéa, Nest­lé ou encore Car­re­four mais aus­si des plus petits comme les Lil­lois de la bras­se­rie Céles­tin ou les cos­mé­tiques bio et zéro-déchet Cozie.

Le but affi­ché par Loop : “Mixer les grandes et petites marques et deve­nir un super­mar­ché en ligne et en ver­sion durable”, explique Clé­mence.

Sac à consignes

Lan­cé en région pari­sienne en mai der­nier, Loop est donc arri­vé par chez nous quelques mois après et a un entre­pôt de sto­ckage juste à côté de Lille. Dans la pra­tique, il suf­fit donc de faire ses courses en ligne comme sur n’im­porte quel site e‑commerce, de payer (un peu plus la pre­mière fois pour la consigne) et de déter­mi­ner son jour et son heure de livrai­son à domi­cile.

Là, un livreur débarque le Jour‑J avec son sac rem­pli de vos achats consi­gnés. Le sac, c’est une sorte de gla­cière en tis­sus qui va res­ter chez vous d’ailleurs. C’est dedans que vous remet­trez vos conte­nants vides (et sales). Un trans­por­teur vien­dra le récu­pé­rer une fois plein pour aller net­toyer tout ça avant de remettre les conte­nants propres dans le cir­cuit Loop.

Bon, on a deman­dé et : non, le net­toyage ne se fait pas dans le coin mais dans une entre­prise basée à Besan­çon. “Pour le moment, tout est cen­tra­li­sé et est donc ache­mi­né par voie rou­tière. Mais on essaie d’op­ti­mi­ser les dépla­ce­ments le plus pos­sible tant sur les livrai­sons que sur le trans­port des consignes”, indique Clé­mence.

Pour ceux qui vou­draient tes­ter le ser­vice, il suf­fit de vous rendre sur le site de Loop pour voir la gamme des pro­duits et pour­quoi pas ten­ter l’ex­pé­rience. Si vous com­man­der pour plus de 15€, la livrai­son est gra­tuite (sinon c’est 10€).