La start-up nordiste Erode a créé un sac à dos pour protéger les motards des chutes

Dans Lille, Transport

©Erode Moto

Scroll par là

La moto c’est cool mais ça peut aus­si être dan­ge­reux, sur­tout quand on finit sur le bitume. C’est pour pal­lier ce risque que Julien Gué­ry, un nor­diste de 31 ans qui passe son temps entre Lille et Valen­ciennes, a créé Erode, sa marque de sacs à dos qui pro­tègent les motards en cas de grosse chute.

Je suis motard depuis dix ans. Quand je fai­sais de la moto, je met­tais un gros sweat der­rière mon PC pour mieux me pro­té­ger en cas de chute”, explique Julien. Mais, ce n’est pas vrai­ment la solu­tion la plus sécu­ri­sante, ni la plus pra­tique.

Alors, le jeune homme ima­gine une pro­tec­tion dor­sale qui fait aus­si office de sac à dos pour com­bi­ner l’u­tile la sécu­ri­té à l’a­gréable au pra­tique, parce que c’est tou­jours bien quand on est en moto ou en scoo­ter de pou­voir sto­cker ses affaires quelque part et que tous les deux roues ne béné­fi­cient pas d’un top case.

Lui, c’est Julien, le papa d’E­rode.

Du coup, concrè­te­ment, entre le dos du conduc­teur et les objets de son sac à dos, il y a une couche dans un maté­riau com­po­site. Ce petit maté­riau per­met de pro­té­ger le motard du bitume ou des glis­sières de sécu­ri­té, mais aus­si des objets qui pour­raient être dan­ge­reux pour son dos dans ledit sac, comme une bou­teille en verre, par exemple.

Sac à dos pro­tec­teur ERODE

▪️ C’EST LE GRAND JOUR ▪️ Après 3 années de déve­lop­pe­ment, toute l’é­quipe est très fière de vous pré­sen­ter le sac à dos pro­tec­teur ERODE ! ▪️RDV très vite sur Kicks­tar­ter ➡️50% de réduc­tion pour les 50 pre­mières pré­ventes.

Publiée par ERODE MOTO sur Jeu­di 31 octobre 2019

Le but, c’est aus­si que le sac soit pra­tique pour les motards : “Il est mani­pu­lable avec les gants de moto et les yeux fer­més, il est étanche et il peut se régler pour conve­nir à toutes les mor­pho­lo­gies”.

Sécurisant, pratique et facile à manipuler

Et Julien a pen­sé à tout pour aller un level plus haut dans la pra­ti­ci­té, parce qu’on sait tous que les équi­pe­ments de motos, bien que néces­saires, sont hyper lourds et chiants à se trim­ba­ler. Alors, pour “démo­cra­ti­ser le port de la pro­tec­tion dor­sale”, il l’a ima­gi­née “non contrai­gnante et imper­cep­tible”.

Le sac Cabas qu’on peut reti­rer du sac à dos. Il est pos­sible de les ache­ter à l’u­ni­té. ©Erode Moto

En fait, quand vous êtes arri­vés à bon port, il vous suf­fit d’ou­vrir votre sac à dos et d’en sor­tir le sac cabas amo­vible qui y est ran­gé. “Le sac peut se por­ter en ville, ça per­met de se débar­ras­ser du gros sac à dos qui aurait pu avoir pris la pous­sière sur la moto. On peut lais­ser son gros sac à dos dans son entrée ou dans son garage et juste prendre le sac cabas amo­vible chez soi”, explique Julien.

Un passage par la case incubation

Pour en arri­ver là, Julien bosse depuis presque quatre ans sur Erode. En février 2016, son pro­jet dans la tête, il “tape aux portes des incu­ba­teurs Lil­lois”. C’est fina­le­ment Cre’In­nov, l’in­cu­ba­teur de Lille 1 qui l’ac­cueille. Il y reste presque trois ans et com­mence le déve­lop­pe­ment de son pro­jet. “La machine s’est mise en marche”, explique l’en­tre­pre­neur de 31 ans. Il quitte Cre’In­nov avec sa preuve de concept et “une vraie vali­da­tion”.

Hop, hop, hop, le motard ne s’ar­rête là. Il intègre le tech­no­pole Trans­al­ley à Valen­ciennes, spé­cia­li­sé dans les trans­ports. Il finit par gagner un prix au concours Start Up in Motion en 2018, est lau­réat du réseau entre­prendre Hai­naut en 2018 et il dépose un bre­vet pour son p’tit sac inno­vant.

Pour ceux qui on un deux-roues et un dos à pré­ser­ver, dès ce lun­di soir, 20 heures, vous pour­rez vous pro­cu­rer votre sac à dos. C’est sur Kicks­tar­ter que ça se passe. Le sac est ven­du à 399€, mais les 50 pre­miers clients béné­fi­cie­ront de 50% de remise, et les 50 sui­vants de 40% de réduc’.