Il ressemblera à quoi le futur métro de la ligne 1 ?

Dans Lille, Transport
Scroll par là

Le doublement des rames du métro de la ligne 1, c’est pour avril 2023. En attendant que le nouveau système de pilotage automatique soit totalement calé, on a visité les fameuses nouvelles rames de 52 mètres de long conçues par Alstom et stockées aux ateliers de maintenance du métro à Villeneuve-d’Ascq.

Honnêtement, on pense qu’on va s’y faire facilement à ces nouvelles rames de 52 mètres. Plus spacieuses, confortables et moins énergivores, les rames “boas” d’Alstom doivent surtout permettre de doubler la capacité d’affluence de la ligne 1.

Composées de quatre voitures connectées entre elles, les rames seront également équipées de caméras de vidéoprotection (reliées au centre de contrôle), d’écrans pour diffuser les informations aux voyageurs et d’un système de chauffage qui s’adaptera au nombre de personnes à l’intérieur (pour éviter de crever de froid ou de mourir de chaud). Ce qui permettra aussi de réduire la consommation d’énergie du métro lillois de 20% selon le concepteur.

New calendar

Que demande le peuple ? Qu’elles arrivent vite ces rames ! Bon, sortez votre stock de patience de ce côté là. Car le nouveau système de pilotage automatique, Urbalis Fluence, est une première mondiale, une grande innovation technologique… qui a connu quelques ratés à ses débuts.

Le calendrier initial de 2012 prévoyait une mise en service pour 2016. On ne va rien vous apprendre : le timing n’a pas été respecté. Mais ça y’est, les solutions techniques ont été trouvées selon Alstom et un nouveau calendrier est sorti :

  • test d’Urbalis Fluence sur les anciennes rames de métro début 2020
  • mise en service officielle du système sur les anciennes rames fin 2021
  • entrée en scène des nouvelles rames en avril 2023

Au total, Alstom va livrer 27 nouvelles rames de 52 mètres. Ce qui va nécessairement impliqué que des rames qui roule actuellement sur la ligne 1 seront transférées sur la ligne 2 pour qu’elle augmente aussi sa fluidité.