Sept bars et clubs lillois se mobilisent pour la lutte contre le VIH

Dans Lille, Santé !
Scroll par là

Le 1er décembre, c’est la jour­née inter­na­tio­nale de lutte contre le sida. Et comme on n’a pas encore trou­vé de remède pour tuer cette sale­té de VIH (et que pré­ve­nir vaut tou­jours mieux que gué­rir) l’as­so Aides vient faire un petit tour dans plu­sieurs lieux LGBTI de Lille pour vous filer infos, capotes et dépis­tages rapides.

Com­men­çons déjà par de (petites) bonnes nou­velles. Le site de San­té Publique France vient de révé­ler les don­nées récol­tées en 2018 sur le VIH/Sida et son évo­lu­tion en France : ce n’est pas ter­rible ter­rible mais c’est un peu mieux qu’a­vant. Vous êtes plus nom­breux à vous faire dépis­ter et le nombre de nou­veaux diag­nos­tics de VIH a très légè­re­ment dimi­nué.

Mais clai­re­ment, ça ne suf­fit pas. C’est pour ça que des béné­voles d’Aides viennent faire, pour la deuxième année consé­cu­tive, des ses­sions de pré­ven­tion-dépis­tage-infor­ma­tions dans sept bars et clubs de Lille pen­dant 6 jours entre le 28 novembre et le 7 décembre, à l’oc­ca­sion de la jour­née mon­diale de lutte contre le sida. “Chaque soir, les béné­voles viennent dans un des éta­blis­se­ments par­te­naires, dis­tri­buent des pré­ser­va­tifs et répondent aux ques­tions des clients. Ils peuvent aus­si se faire dépis­ter rapi­de­ment à l’a­bri du regard des autres”, explique Nadir Kalem, créa­teur du maga­zine LGBTI lil­lois Nor­dik et par­te­naire de l’é­vé­ne­ment.

“Aides On Tour” // 6 dates, 7 éta­blis­se­ments se mobi­lisent pour le 1er Décembre, Jour­née Mon­diale de Lutte Contre le…

Publiée par Nor­dik Le Mag en ligne / Gay Lille / LGBT sur Mar­di 26 novembre 2019

Ce qui est cool aus­si, c’est que les éta­blis­se­ments en ques­tion, à savoir le Pri­vi­lège, Le Bayard, Le Red­light, Le Hap­py, Le Lokar­ria, le Liquium et le Rain­bow met­tront en place une cagnotte et/ou rever­se­ront une par­tie de leurs bénef’ à l’as­so­cia­tion, qui a tou­jours besoin de fonds pour pou­voir mener ses actions.

Lutter contre le sida en faisant la fête, c’est possible

Mais atten­tion, qui dit lutte contre le sida ne dit pas for­cé­ment grosse déprime. La preuve, des ani­ma­tions et concerts seront aus­si mis en place dans cer­tains éta­blis­se­ments comme le Red­light qui fait venir la drag queen Nina Drag’On pour l’oc­ca­sion, le Lokar­ria qui a invi­té le groupe La Rue qui t’emmerde pour “emmer­der le sida”, Le Liquium qui pré­voit un concert punk-rock et le Rain­bow qui fait appelle à la drag queen Brit­ney Glam Queen et ins­talle une roue de la for­tune pour vous faire gagner quelques cadeaux. Allez, on va lui faire sa fête au VIH.

Retrou­vez tous les détails sur l’event Face­book et sur la page d’Aides Hauts-de-France.