A Lille, il y a des applis pour payer votre stationnement directement avec votre portable

Dans Dans la rue, Lille, Transport
Scroll par là

Se garer à Lille, c’est la galère. Sou­vent, quand on a trou­vé une place, il faut ensuite cher­cher pen­dant dix minutes l’ho­ro­da­teur qui va bien pour pou­voir payer son sta­tion­ne­ment. Bref, une galère on vous dit. Mais il y a main­te­nant trois applis vous per­mettent de payer votre place de par­king sans avoir à bou­ger de la voi­ture. Vous avez dit pra­tique ?

Whoosh, Easy­Park et OPn­GO. Ces noms ne vous disent peut-être rien. Pour­tant, ces trois applis font gagner un temps non négli­geables aux auto­mo­bi­listes à Lille. Figu­rez-vous que Whoosh (qui va très bien­tôt deve­nir Flow­bird atten­tion) était implan­tée à Lille depuis 2015 et qu’Ea­sy­Park et OPn­GO viennent tout juste de s’ins­tal­ler dans notre belle contrée, après avoir “pas­sé un mar­ché” avec la ville de Lille, rap­portent nos col­lègues de La Voix du Nord. Ça date de novembre, pour être pré­cis, donc c’est vrai­ment tout frais.

Bon, des appli­ca­tions, on en a tous à la pelle sur notre télé­phone. Mais ena voir au moins une est quand même bien pra­tique puisque vous allez pou­voir payer votre sta­tion­ne­ment direc­te­ment depuis votre por­table. Jusque là, pas mal, mais pas for­cé­ment utile si on est sta­tion­né juste à côté d’une borne pour payer. Là où elles sont vrai­ment pra­tiques, c’est qu’elles per­mettent de ral­lon­ger votre temps de par­king à dis­tance, sans avoir à bou­ger votre popo­tin.

Plus de temps pour moins d’amende

Ima­gi­nez un peu. Vous êtes au res­to, en train de pro­fi­ter d’un bon plat à base de fro­mage avec vos potes (oui, l’hi­ver on ne se nour­rit que de fro­mage, c’est bien connu), quand vous réa­li­sez que votre temps de sta­tion­ne­ment est over. Plu­tôt que de ris­quer une amende, ou de lais­ser votre déli­cieux plat de fro­mage sans sur­veillance pour cou­rir jus­qu’à votre bolide, vous n’a­vez qu’à dégai­ner votre por­table et à ral­lon­ger votre durée de sta­tion­ne­ment. Simple comme bon­jour.

Les applis peuvent aus­si vous envoyer une notif’ quand vous arri­vez au moment cri­tique où il faut remettre des sous dans la machine. Bon bien sûr, ne dépas­sez pas la durée maxi­male de sta­tion­ne­ment auto­ri­sée. Sinon, vous aurez une (mau­vaise) sur­prise.

Ah et si vous avez la flemme de cher­cher une place, avec OPn­GO (qui n’est pas encore active mais ça ne sau­rait tar­der selon La Voix du Nord) vous avez même la pos­si­bi­li­té de réser­ver des places dans un par­king cou­vert et de les payer à l’a­vance. Vous arri­vez dans celui que vous avez choi­si. Des détec­teurs scannent votre plaque d’im­ma­tri­cu­la­tion. Et voi­là l’ar­tiste !

Concrè­te­ment, il faut télé­char­ger les appli­ca­tions, qui sont dis­pos sur le Google Play pour les télé­phones Android et sur l’App Store pour les por­tables iOS. Ensuite, il faut créer votre compte, ren­trer votre numé­ro de plaque d’im­ma­tri­cu­la­tion et insé­rer vos coor­don­nées ban­caires (plus facile pour payer) et acti­ver la géo­lo­ca­li­sa­tion. Easy pea­sy.