[Grève] Attention, les partiels sont reportés pour 10 000 étudiants de l’Université de Lille

Dans La Fac, Lille
Scroll par là

Si vous êtes étu­diants à l’U­ni­ver­si­té de Lille, brace your­selves. Cer­taines facul­tés, quatre pour être exacte, ont repor­té leurs exa­mens à 2020. On ne panique pas, on res­pire, tout va bien se pas­ser.

Bon… Si vous étiez en train de révi­ser vos par­tiels pour mar­di, on vous conseille de faire une petite pause pour lire cet article. Parce que vos exams ont en véri­té peut-être été repor­tés à cause de la grève.

Les trans­ports en com­muns étant for­te­ment impac­tés, cer­taines facul­tés ont donc déci­dé de les déca­ler à “jan­vier ou février 2020″, nous a indi­qué le ser­vice com­mu­ni­ca­tion de l’U­ni­ver­si­té de Lille, his­toire que ça se fasse plus serei­ne­ment. Sont concer­nées :

  • la fac de sciences juri­diques, poli­tiques et sociales
  • la fac de sciences éco­no­miques et sociales
  • la fac des sciences et tech­no­lo­gies
  • l’é­cole d’in­gé­nieurs Poly­tech

Pour­quoi seule­ment ces facul­tés là, vous deman­dez-vous ? “Parce que ce sont les doyens et les facul­tés qui décident de repor­ter leurs exa­mens”. Donc, chaque fac est libre de faire ses propres choix. Envi­ron 10 000 étu­diants sont tou­chés par le report des par­tiels, ce qui n’est quand même pas rien.

Pour ceux qui se pose­raient la ques­tion, le concours de pre­mière année de PACES, mar­di et mer­cre­di où plus de 3000 étu­diants sont atten­dus à Gayant-Expo à Douai, est bien main­te­nu. Le mieux est donc de se rendre à Douai la veille, pour évi­ter toutes les décon­ve­nues liées au trans­port.

Report à janvier ou février 2020

Comme on vous le disait, “les exa­mens sont repor­tés à jan­vier ou février 2020. Chaque fac pro­po­se­ra les meilleurs cré­neaux à ses étu­diants”. Ils pour­ront voir au cas par cas et prendre en compte les éven­tuelles périodes de stages, des départs à l’é­tran­ger, ou encore des situa­tions par­ti­cu­lières… Ça s’an­nonce tout de même un sacré chal­lenge d’or­ga­ni­sa­tion pour les facs.

Si votre éta­blis­se­ment ne fait pas par­tie de ceux qui déplacent leurs exa­mens offi­ciel­le­ment, atten­tion tout de même. Cer­tains exa­mens peuvent être dépla­cés, genre les contrôles conti­nus, donc sur­veillez vos boîtes mails étu­diantes… ou contac­tez vos UFR. Cette confi­gu­ra­tion arrive notam­ment dans la facul­té de sciences humaines et sociales. Côté par­tiels, le cam­pus Pont-de-Bois (ex-Lille 3) ne les décale pas, puis­qu’ils ont déjà lieu en jan­vier. Vous sui­vez tou­jours ?

Et si vous faites par­tie de ceux qui ont tou­jours leurs exams mar­di, déjà force à vous. Mais, ne pani­quez-pas, il pour­ra y avoir une tolé­rance au retard, ou des pro­po­si­tions de rat­tra­pages”, assure l’U­ni­ver­si­té de Lille. Mais là encore, c’est au cas par cas. “On appelle les étu­diants à se rap­pro­cher direc­te­ment de leur facul­té pour connaître les moda­li­tés.” Ce sera le meilleur moyen de savoir si les retards sont tolé­rés, les moda­li­tés de rat­tra­pages mises en place, si vous aurez ou non, besoin d’un cer­ti­fi­cat en cas de retard, tout ça quoi. Allez, bon cou­rage.