Deux Lillois réinventent la banane avec leur chestbag Sëlëbë fabriqué chez nous

Dans Chill, Lille
Scroll par là

En fes­ti­val, pour par­tir à Per­pète-lès-Oies ou pour sim­ple­ment avoir les mains libres quand on fait du shop­ping, voi­là à quoi sert le chest­bag. Simple banane diriez-vous ? Eh bien, c’est plus que ça. La nou­velle marque lil­loise Sëlëbë a réin­ven­té le concept et a créé un acces­soire pra­tique et confec­tion­né dans le Nord.

On vou­lait démar­rer une marque qui nous res­semble, qui soit dans notre éthique.” Avec l’aide de Unqui Desi­gners, une boîte de desi­gn pari­sienne, l’é­quipe de Sëlëbë [sélèbe, pour la pro­non­cia­tion] a conçu un chest­bag ergo­ni­mique et éco­res­pon­sable. Ima­gi­né à Paris, confec­tion­né et bro­dé à Cam­brai avec du tis­su alsa­cien, ce chest­bag est donc made in France. “On n’a­vait pas envie que notre pro­duit par­coure des mil­liers de kilo­mètres,” raconte l’un des deux membres du duo. Ils sou­haitent res­ter ano­nymes pour gar­der leur bébé sur le devant de la scène.

Soutenir le savoir-faire local

Mal­gré son nom bri­tish, ce chest­bag est bel et bien de la région. “Délo­ca­li­ser n’a­vait aucun sens pour nous. On a pré­fé­ré tra­vailler avec des par­te­naires à Cam­brai, qui ont un vrai savoir-faire. La cou­ture, par exemple, n’est pas assez valo­ri­sée, ren­ché­rit l’é­quipe de Sëlëbë. C’est dom­mage qu’il y ait des métiers qui se perdent comme ça, donc on a vou­lu les sou­te­nir, tout en gar­dant un pro­duit acces­sible à tous.

Sëlëbë, qui veut dire “croi­se­ment” en wolof, c’est le fruit d’un an de tra­vail. La pre­mière four­née est sor­tie entre novembre et décembre, par­fait pour Noël, sur la pla­te­forme Ulule. La cam­pagne de finan­ce­ment s’est ter­mi­née mi-décembre, avec qua­si 50 contri­bu­teurs.

Ce chest­bag est 100% coton (sauf pour le modèle en jean, logique), uni­sexe et à taille unique. Lavable, il peut vite deve­nir le meilleur copi­lote de grosses soi­rées, fes­ti­vals à pogos et voyages impro­vi­sés. A l’in­té­rieur, des petits poches per­mettent de ran­ger télé­phone, pas­se­port, clefs et autres sticks à lèvres. “Il a cette troi­sième sangle qui fait qu’il est bien main­te­nu au corps. Quand on porte un sac à main, il va tou­jours tom­ber et on l’ou­blie faci­le­ment. Un sac à dos, on ne le voit pas et le mettre devant ce n’est pas pra­tique. Donc on vou­lait créer quelque chose qui soit confor­table, pra­tique, ergo­no­mique et le plus élé­gant pos­sible.” Il est dis­po­nible en 4 colo­ris à 39€.

Beau, local, pra­tique et robuste… que demande le peuple ? Le trou­ver bien sûr. Depuis le début du mois de décembre, le chest­bag est dis­po­nible au Grand Play­ground jus­qu’à début jan­vier. Il y revien­dra ensuite au prin­temps. “On est en train de réflé­chir à une nou­velle col­lec­tion printemps/été, plus fla­shy et avec un impri­mé qui nous cor­res­pond.” L’é­quipe de Sëlëbë vise­ra aus­si des bou­tiques styles vélos ou motards dans la région lil­loise.

Pour com­man­der votre chest­bag, l’é­quipe de Sëlëbë est joi­gnable sur Face­book, Ins­ta­gram ou par e‑mail à info@selebe.fr. Pour le Grand Play­ground, c’est au 80 rue Pierre Mau­roy.