Monsieur le Zinc, le bar de Solfé’ où vous êtes votre propre barman

Dans Bière, Lille, Night Night
Scroll par là

Il y a du nou­veau pour boire un godet à Lille. Mon­sieur le Zinc, c’est le tout nou­veau bar de la rue du Fai­san. Il a ouvert le 3 jan­vier à la place de l’an­cien Au fût et à mesure, qui a bais­sé le rideau en octobre der­nier.

Si vous étiez déjà un habi­tué d’Au fût et à mesure, le chan­ge­ment ne va pas trop être violent. Parce qu’a­vec Mon­sieur le Zinc, on reste sur le même prin­cipe : c’est vous le bar­man. Le concept est plu­tôt simple : vous vous ser­vez vos propres consom­ma­tions grâce à une carte pré­char­gée au bar. “Comme tout est fac­tu­ré au cen­ti­litre, ça per­met aux clients de se ser­vir quand ils le veulent, autant qu’ils le veulent, c’est plus facile”, explique Ghis­lain, un des trois asso­ciés à la tête du bar.

Ce n’est pas le pre­mier Mon­sieur le Zinc de France, c’est même le sixième, pour être exact. Il y en a quatre à Paris et un à Rennes. Quand Ghis­lain, Sébas­tien et Guillaume, trois potes depuis plus de vingt ans, ont vu que le Fût et à mesure était à céder, ils ont déci­dé de sai­sir leur chance et de se lan­cer, à côté de leurs bou­lots res­pec­tifs. D’ailleurs, si vous venez d’ap­prendre que le bar a fer­mé et qu’il vous reste du flouze sur votre carte, don’t wor­ry, vous allez pou­voir le dépen­ser chez Mon­sieur le Zinc. Rien ne se perd, tout se trans­forme en binouze, quoi.

Ça, c’est Ghis­lain, un des trois asso­ciés à la tête de Mon­sieur le Zinc.

Pas­sons à la pra­tique. Concrè­te­ment, quand vous arri­vez, il faut pas­ser au bar pour cré­di­ter votre carte du mon­tant que vous vou­lez, que ce soit 2€, 20€ ou même 153€. Ensuite, à vous de jouer. Dans le bar, il y a plu­sieurs anciennes pompes à essences vin­tage (la signa­ture de Mon­sieur le Zinc) qui ont été réha­bi­li­tées et lavées et main­te­nant, elles dis­tri­buent de la binouze. Dans le bar, d’autres machines vous per­mettent de vous ser­vir tout seul comme des grands du vin ou des shoo­ters. Bon évi­dem­ment, vous pou­vez vous faire ser­vir des cock­tails ou des softs direc­tos au bar.

À boire et à manger

Une fois votre carte posée sur le p’tit lec­teur pré­vu à cet effet, vous rem­plis­sez vous même votre verre avec une des huit bières ou un des six vins pro­po­sés et votre carte est débi­tée au fur et à mesure. Simple comme bon­jour. “On aime bien les petites bières craft. On les chan­ge­ra régu­liè­re­ment dans les pompes. Commes les vins, qui viennent de chez Petit Bal­lon, on a envie de chan­ger sou­vent pour faire décou­vrir de petites pépites aux clients”, explique Ghis­lain.

Comme boire un coup donne bien sou­vent la dalle, le bar de la rue du Fai­san pro­pose éga­le­ment de quoi gri­gno­ter, avec des planches, des assiettes de char­cut’, de fro­me­du ou des croque-mon­sieur, végés ou car­nés : “Les croques sont faits-mai­son, avec du pain com­plet, du jam­bon à la coupe et accom­pa­gnés de salade”, pré­cise le boss.

Comme dans tout bon bar qui se res­pecte, Mon­sieur le Zinc passe en mode hap­py hour de 18 heures à 20 heures. La pinte de Mon­sieur, la bière mai­son, passe à 4€ la pinte. Il y a aus­si des pro­mos sur les softs et un cock­tail dif­fé­rent chaque jour. Les boss du lieu, avec l’aide de leur équipe, ont aus­si envie de pro­po­ser des acti­vi­tés, comme des blind test, des soi­rées à thème gas­tro­no­mique ou encore des soi­rées pour mater les gros matchs spor­tifs sur la téloche du bar.

ça y est le bar est ouvert!! ren­dez-vous ce soir à par­tir de 18h 🍺🍷⛽#bara­lille #bara­vin #bara­biere #mon­sieur­lille #mon­sieur­le­zinc

Publiée par Mon­sieur le Zinc — Lille sur Same­di 4 jan­vier 2020

Comme le bar est tout nou­veau, tout beau, les trois asso­ciés ont lan­cé une cam­pagne de crowd­fun­ding, his­toire de pou­voir ache­ter une nou­velle pompe à essence chi­née spé­cia­le­ment pour eux (et tout l’é­qui­pe­ment qui va avec), et de quoi meu­bler leur ter­rasse. “C’est un peu comme une avance, parce que tout l’argent inves­ti dans la cam­pagne sera recré­di­té sur une carte Mon­sieur”, pré­cise Ghis­lain.

Mon­sieur le Zinc est situé au 5 rue du Fai­san, à Sol­fé’. Il est ouvert les mar­dis et mer­cre­dis de 18 heures à minuit, les jeu­dis de 18 heures à 1 heure, les ven­dre­dis et same­dis de 18 heures à 2 heures. C’est fer­mé le dimanche et le lun­di. Vous pou­vez suivre l’ac­tu du bar sur Face­book.