Les Griffes du Nord, le nouveau festival rock de Lille, se lance le week-end prochain

Dans Festival, Lille, Music in my ears
Scroll par là

C’est nou­veau, c’est tout frais, et ça se passe le week-end pro­chain : c’est le fes­ti­val “Les Griffes du Nord”. Pour sa pre­mière édi­tion, l’as­so’ les Chats Noirs orga­nise à la Brat Cave à Lille une jour­née de concerts rock-métal, sui­vie le len­de­main d’une jam ses­sion.

À Lille, on n’est jamais en manque de fes­ti­val. Encore moins quand il s’a­git de rock et de gens talen­tueux du coin. “Les Griffes du Nord”, c’est la nou­velle créa­tion des Chats Noirs, une asso’ qui met en avant des groupes de musique locaux en orga­ni­sant des concerts. Et quoi de mieux que de conti­nuer en pré­pa­rant leur tout pre­mier fes­ti­val ? “Notre but avant tout, c’est de pro­mou­voir la scène locale”, explique Pierre-Alain Devaux, co-fon­da­teur des Chats Noirs. C’est lui qui a eu l’i­dée de créer ce fes­ti­val.

En fait, la Brat Cave, une nou­velle salle de concerts asso­cia­tive à Lille (pas très loin de J.B.-Lebas), fai­sait des tra­vaux en sep­tembre-octobre, et il se trouve que Pierre-Alain était là-bas, comme ça, pour aider avec d’autres béné­voles. Et là, en pleine pause clope (fumer tue), bam ! La muse l’a tou­ché de ses doigts de fée. Pour­quoi ne pas orga­ni­ser un fes­ti­val, ici, ensemble ? Il en dis­cute un peu autour de lui, notam­ment avec le co-fon­da­teur et pré­sident des Chats Noirs, Thi­baut, et le pré­sident de la Brat Cave, Kevin (nor­mal en même temps, il ne va pas orga­ni­ser le fes­ti­val à la Brat Cave en scred). Et hop, “Les Griffes du Nord” is born.

Riff en folie

Le same­di 18, le fes­ti­val débu­te­ra à 14 heures, à 5€ l’en­trée. Jus­qu’à 23 heures, huit groupes de black metal, hea­vy metal, death metal, hard rock ou encore post grunge vont se suc­cé­der. Deux d’entre eux ne sont même jamais mon­tés sur scène encore. “On a vou­lu mettre en avant des artistes peu connus, et pré­sen­ter un panel de styles assez large, explique Pierre-Alain. Gros­so modo, on a essayé de pro­gram­mer les artistes du moins agres­sif au plus agres­sif.”

Journée jam session

Pour la jour­née du dimanche, c’est “salon de ren­contres pour artistes”. L’en­trée est tota­le­ment gra­tuite et ouverte au public, mais il vaut mieux réser­ver si vous vou­lez être sûr de chez sûr. On vous explique pour­quoi. Durant ce salon-jam ses­sion, les groupes qui cherchent des musi­ciens pour ter­mi­ner leur line-up pour­ront prendre contact avec, peut-être, leur nou­veau gui­ta­riste ou bas­siste. Et inver­se­ment. La scène sera aus­si en libre accès pour ceux qui sou­haitent mon­trer leur talent, ou pour ceux qui veulent juste s’é­cla­ter un bon coup.

Web­zines, (web)radios, pho­to­graphes… Des asso’ qui gra­vitent autour du monde de la musique seront éga­le­ment pré­sentes les deux jour­nées, mais sur­tout le dimanche.

Le fes­ti­val, c’est same­di 18 et dimanche 19 à la Brat Cave, au 113 bis rue Bar­thé­lé­my Deles­paul. Pour l’ins­crip­tion le dimanche, il faut prendre contact avec l’as­so’ Chats Noirs direc­te­ment par Mes­sen­ger. On vous laisse aus­si le lien de l’event Face­book, his­toire de che­cker les artistes et les der­nières updates.