Un distributeur de bitcoins a fait son apparition à Fives

Dans Lille, Money Money Money
Scroll par là

Le bitcoin et les crypto-monnaies en général, c’est un truc un peu obscur qui se passe sur les internets et qu’on ne maîtrise pas tous. Pour passer en mode IRL, un distributeur de bitcoin vient d’être installé à Fives, dans la rue Eugène-Jacquet.

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des bitcoins sans jamais les utiliser. Parce que, qu’on se le dise, c’est un brin technique et ça mérite qu’on s’y intéresse avant d’y investir tout son PEL.

Pour les newbies de la chose, le Bitcoin est une monnaie virtuelle donc, déjà, si vous aimez sentir votre cash entre vos doigts, passez votre chemin. Elle permet de s’acheter tout un tas de truc sur Internet, ou dans la vraie vie, puisque maintenant certains restos, bar ou même des géants du e-commerce, commencent à accepter ce mode de paiement en bitcoins.

Mais en fait, là où ça diffère vraiment de vos traditionnels euros, c’est que la valeur d’un Bitcoin fluctue h24. Quand on vous dit h24, ce n’est pas une blague : ça bouge en live, tout le temps, un peu comme la bourse. Genre à sa création, un Bitcoin valait que dalle, maintenant ça vaut plus de 8000 € et c’est monté jusqu’à plus de 16 000 € en 2017. Oui, oui. Donc la majorité des gens qui ont des bitcoins les achètent pour essayer de les revendre au bon moment. #Spéculation

From URL to IRL

Du coup, si vous avez bien suivi, vous aurez vu que cette monnaie est complètement virtuelle. Donc un distributeur, OK mais pour quoi faire ? “Ça permet aux acheteurs lambda d’acheter des bitcoins sans avoir un compte sur les plateformes en ligne. On peut mettre une petite somme“, explique le développeur pour la France de Shitcoins, la boîte qui installe les distributeurs dont celui de Fives.

En fait, concrètement, vous pouvez acheter un Bitcoin, ou une part de Bitcoin. Un demi, un tiers ou 0.02 Bitcoin même. Dans la pratique, vous vous pointez au distributeur, dans la rue Eugène-Jacquet, vous insérez votre money (forcément en cash, pour des questions de sécurité et de réglementation), et vous repartez avec un petit QR code qui indique la valeur de votre Bitcoin (ou de votre part). Shitcoins prend une petite commission de 5% pour acheter de la crypto-monnaie et 3% pour la revendre. Ensuite libre à vous d’en faire ce que vous voulez, genre le dépenser chez une boîte qui les accepte, ou revenir deux jours après les remettre dans la machine pour gagner de la thune (si les taux sont repartis à la hausse).

Comme ce ne sont que des transactions en cash, tout est bien sécurisé. La machine est située dans un sas, derrière plusieurs barreaux, et si vous avez envie de faire votre transaction incognito, c’est mort. Il faut impérativement avoir le visage découvert.

À l’avenir, le Bitcoin va continuer de se développer en France, estime la boîte. Nous avons implanté un distributeur à Lille parce que c’est une grande agglomération et qu’il y a une forte demande de crypto-monnaie en France, en Europe et ailleurs.” C’est le troisième installé en France après Nice et Rouen, et deux nouvelles machines du même type devraient faire leur apparition très bientôt à Marseille et à Paris. Bon depuis tout à l’heure, on vous parle du Bitcoin, mais le distributeur vous permet aussi d’acheter d’autres crypto-monnaies, un peu moins connues du grand public.

Si vous avez envie de vous lancer dans l’univers impitoyable de la crypto-monnaie, go au 124 bis rue Eugène-Jacquet, à Lille (arrêt Caulier). On vous laisse, on va investir notre salaire en bitcoins.