Le f****** procès de Tommy Shelby, c'est en février à la fac de droit de Lille

Dans Culturons-nous, La Fac, Lille

© Robert Viglasky Photography

Scroll par là

Tout n’est que fiction bien entendu. Mais en attendant la prochaine saison des Peaky Blinders, l’asso Revolte-toi de l’Université de Lille fait patienter les fans en organisant le 10 février un de leurs procès fictifs dont ils ont le secret. De vrais jurés, un faux tribunal et un accusé célèbre : Thomas Shelby.

Même avec un cerveau aussi brillant et une coupe aussi stylée, le chef du gang de Birmingham pourrait bien un jour se retrouver devant le trib’. Personne ne peut encore dire si ça arrivera dans la série mais on peut déjà s’imaginer un peu à quoi ça pourrait ressembler cette affaire.

Si vous avez du mal à vous projeter, on vous conseille simplement de réserver votre soirée du 10 février. Juste le début en fait, de 18 heures à 20 heures. C’est le temps qu’il faudra aux membre de l’asso’ universitaire de Révolte-toi, alliés pour le coup à ceux de Droit pour Tous, pour faire un procès à Thomas Shelby (ou l’homme qui porte le mieux le béret au monde).

Mix entre théâtre et joute oratoire

Tout ce beau monde sera paré de sa plus belle veste en tweed et de sa robe des années 20. Il y aura tout ce qui fait un bon procès : un juge intransigeant, des témoins plus ou moins fiables, des jurés incorruptibles et des avocats qui savent manier les mots.

Car c’est bien pour la beauté de l’éloquence que vous allez vous pointer là-bas. “On est une asso’ universitaire qui s’entraine tous les jeudis sur l’art oratoire“, explique Pierre, membre de Révolte-Toi. Cette simulation de procès, c’est donc un mix entre théâtre et joute verbale. Chacun joue son rôle avec comme objectif de plaider le mieux possible face aux jurés.

C’est beau et instructif. Et si ça peut vous aider à mettre fin à votre dilemme moral sur “aimer ou ne pas aimer Tommy Shelby”, ce n’est que du bonus.

La date du procès est prévue pour le 10 février. L’entrée dans l’amphi’ Réné Cassin de la fac de droit et santé (1 Place Déliot à Lille) est gratuite grâce au soutien de l’Université. Mais il faut quand même réserver sa place juste ici et mieux vaut ne pas tarder pour ça (il en reste une centaine pour l’instant). L’event Facebook existe aussi et c’est bien pratique car si nous n’avez réussi à choper votre place, vous pourrez mater le procès retransmis en direct.