CopaBanana Club, le nouveau spot lillois qui fait salon de tattoo, galerie d’art, pop-up store (et plus encore)

Dans Ch'est bieau, Chill, Lille
Scroll par là

Il y a du nou­veau rue Gos­se­let, à deux pas de J.B.-Lebas. Le Copa­Ba­na­na Club s’y est ins­tal­lé avec son concept com­plè­te­ment bar­ré qui mélange le tatouage et les créa­tions artis­tiques du coin.

Copa­Ba­na­na Club, c’est l’his­toire de quatre tatoueurs, Dim­sé Popoff, Zig­gy Hor­ror, Karein­ka et Sombre d’Oeil, qui en ont eu marre de leurs shops res­pec­tifs et qui ont eu envie de créer quelque chose ensemble. Mais comme des salons de tat­too, il y en a plein à Lille, ces bons gens ont eu l’en­vie d’y appor­ter un petit twist avec une double iden­ti­té.

La joyeuse équipe déjan­tée du Copa­Ba­na­na Club

C’est vrai que la logis­tique du lieu s’y prête plu­tôt (très) bien. En bas, les tatoueurs ont ins­tal­lé leurs postes de tra­vail, his­toire de magni­fier votre body dans les règles de l’art. En haut, c’est open bar sur le cabi­net de curio­si­tés et les œuvres de créa­teurs du coin. “On a mis en avant des artistes de la région, même si pour nous, elle s’é­tend de Paris à Bruxelles”.

Roulement d’artistes

Pour ce faire, les tatoueurs ont desi­gné leur spot pour qu’il soit com­plè­te­ment modu­lable, “comme ça, on a aucune limite”, expliquent-ils. En ce moment, ils accueillent dans leur galerie/concept store :

En plus de tout ce beau monde, les tatoueurs ont aus­si en rési­dence les artistes Wills Grillz, spé­cia­liste des grillz et Ago­ny Ska­te­boards, qui fait des skates et des sapes.

Au Copa­Ba­na­na Club la galerie/pop up va se méta­mor­pho­ser au fil des mois et des sai­sons. Tous les artistes et concepts qu’on vient de vous citer seront là jus­qu’à la fin février, ensuite ciao : le lieu chan­ge­ra com­plè­te­ment de config’ pour une expo dédiée au street-art. “On aime­rait faire un rou­le­ment tous les trois mois Avec une expo jusque mai qui lais­se­rait place à un pop-up en juin. L’é­té on pour­rait ima­gi­ner que les fri­pe­ries inves­tissent le lieu et qu’elles gèrent direc­te­ment les ventes”, expliquent-ils. Un petit rou­le­ment bien pen­sé, avec à chaque fois cinq à huit per­sonnes invi­tées, his­toire que tout le monde soit bien mis en avant.

Expo à venir sur le street-art

La pro­chaine expo, qui aura lieu en mars, par­lons-en, jus­te­ment. Elle met­tra en avant le graff et le street-art lil­lois, avec les acteurs du milieu, qu’ils soient “graf­feurs van­dales ou graf­feurs artis­tiques”. On retrou­ve­ra par exemple les œuvres de Bob59, Éface, Le Pois­son, Shure ou encore Samione, sous dif­fé­rents for­mats. Pour tea­ser encore un peu plus, on peut quand même vous dire que c’est rare de retrou­ver tous ces artistes au même endroit, et qu’il y aura des pièces spé­cia­le­ment créées pour le Copa­Ba­na­na Club.

Si vous avez envie de vous faire tatouer le body, ou juste d’al­ler vous en mettre plein les mirettes avec cette expo d’art com­plè­te­ment gra­tos, le Copa­Ba­na­na Club est ouvert le mar­di de 14 heures à 18 heures, et du mer­cre­di au same­di de 11 heures à 18 heures au 9 rue Gos­se­let. Vous pou­vez suivre le lieu sur Ins­ta et Face­book.