La Bouquinerie du Sart s’est mise aux fripes

Dans C'est green, Ch'est bieau, VozerTube
Scroll par là

Amis amateurs des belles choses à chiner, préparez-vous à être extrêmement ravis. Après s’être attelée à donner une deuxième (ou une dixième) vie aux bouquins, la Bouquinerie du Sart a décidé de s’attaquer dans sa boutique de Roncq à un autre produit qui ne demande qu’à être recyclé : les fringues.

La Bouquinerie du Sart, c’est cette entreprise sociale lancée en septembre 2015 qui a commencé par récupérer tous les livres que vous aviez déjà lus (ou que vous aviez finalement décidés de ne pas lire) qui traînaient chez vous pour les transformer en emplois solidaires. Concrètement, la Bouquinerie trie plus de 5000 livres par jour, qu’elle récupère grâce aux dons de gens comme vous et nous. Pour trier les livres, elle emploie des personnes sans logement, pour les aider à se réinsérer dans l’emploi et à trouver ce qui les botte vraiment.

Pour aller plus loin, la Bouquinerie est passée en mode Friperie depuis la fin janvier dans sa boutique de Roncq. Il est possible d’y dénicher des pépites pour trois fois rien : “On trouve des petites pièces vintage qu’on ne trouve pas partout“, explique Caroline, la boss de la boutique. Mais attention, pas question ici d’y retrouver les vieux vêtements tout usés de votre grand-tête.

Nope, ici, fripe rime avec qualité : “On reçoit beaucoup de vêtements et on les trie. On choisit des belles pièces, qui ne sont pas des basiques. On veut que les clients voient un peu ça comme le dressing d’une copine et s’éclatent dans la boutique, alors on change les mannequins tous les jours“, poursuit Caroline. Pas de panique, ce qui n’est pas sélectionné par La Friperie du Sart n’est évidemment pas jeté. Le lieu solidaire travaille avec l’asso Amitié partage et avec Le Relais, qui récupèrent ce qui n’est pas revendu.

C’est bon pour le moral porte-monnaie

Dans cette boutique, située au sein du centre commercial Aushopping de Roncq, comptez en moyenne 5€ pour un tee-shirt, une chemise ou un pantalon training, 8€ le pull ou la jupe, 25€ le jean ou encore 35€ pour une veste en cuir. En plus d’être bon pour le porte-monnaie, shopper en seconde main, c’est bon pour la planète : “Ce sont des vêtements qui ont une âme, les porter, c’est du bonheur“, explique Domitille. “En achetant des fripes, on n’est plus de simples acteurs, mais des “consommacteurs””, renchérit Caroline.

Et tant que vous êtes là pour refaire votre garde-robe, vous pourrez en profiter pour remplir votre bibliothèque à prix mini, parce qu’à Roncq, les livres, les vinyles et les fringues partagent tous la même boutique, et ça, c’est chouette. D’ailleurs, si tout va bien la boutique de Villeneuve-d’Ascq devrait bientôt passer en mode friperie aussi, genre en mars.

Si vous avez des fringues à qui vous souhaitez donner une nouvelle vie tout en faisant une bonne action, vous pouvez en faire don IRL en bon état, lavés et repassés directement dans une des deux boutiques de la Bouquinerie, comme ça, ça permet aux employés de checker directement ce que vous ramenez.

La Friperie du Sart est située au sein de la boutique de Roncq, dans le centre commercial Auchan Roncq, situé sur le boulevard d’Halluin. Elle est ouverte du lundi au samedi de 9h30 à 20h30. Si vous voulez en savoir plus, ils ont une page Facebook, Insta‘ et un site sur les internets mondiaux.