La MRES accueille les candidats aux municipales pour débattre des questions environnementales

Dans C'est green, Lille, Politique

@WikiCommons

Scroll par là

Mer­cre­di 12 février, la Mai­son Régio­nale de l’En­vi­ron­ne­ment et des Soli­da­ri­tés (MRES) orga­nise un grand débat sur le thème de la tran­si­tion éco­lo­gique et soli­daire à l’oc­ca­sion des élec­tions muni­ci­pales. Cinq listes ont confir­mé leur pré­sence.

Les muni­ci­pales : M‑1. Si vous n’a­vez pas encore trou­vé l’é­lu de votre cœur ville, peut-être qu’en­tendre les can­di­dats débattre des ques­tions envi­ron­ne­men­tales pour­ra vous aider à y voir un poil plus clair.

La MRES impose donc un thème aux par­ti­ci­pants : “Quels pro­grammes élec­to­raux pour la tran­si­tion éco­lo­gique et soli­daire à Lille ?” Les asso­cia­tions de la struc­ture vont inter­ro­ger les can­di­dats sur “leurs ambi­tions en matière d’en­vi­ron­ne­ment, de citoyen­ne­té et de soli­da­ri­tés pour le pro­chain man­dat”. Autant vous dire que la MRES est très bien pla­cée pour ça : le lieu ras­semble un réseau de 117 assos qui ont un rap­port avec l’en­vi­ron­ne­ment.

Cinq listes présentes

Pour par­ta­ger leurs points de vue, cinq têtes de liste ou membre des­dites listes vien­dront par­ti­ci­per à la dis­cus­sion. Ont répon­du pré­sent :

  • Audrey Lin­ke­neld, qui repré­sen­te­ra Mar­tine Aubry pour la liste Lille en com­mun, en confiance
  • Sté­phane Baly, tête de liste de Lille Verte 2020
  • Valé­rie Petit, qui vien­dra repré­sen­ter Marc-Phi­lippe Dau­bresse pour la liste C’est le moment
  • Nico­las Lebas, qui vien­dra repré­sen­ter Vio­lette Spille­bout pour la liste Faire res­pi­rer Lille
  • Julien Poix, tête de liste de Déci­der pour Lille

Quels pro­grammes élec­to­raux pour la tran­si­tion éco­lo­gique et soli­daire à Lille ?Grand débat à l’oc­ca­sion des élec­tions…

Publiée par Mai­son Régio­nale de l’En­vi­ron­ne­ment et des Soli­da­ri­tés sur Mar­di 4 février 2020

Ce n’est pas la pre­mière fois que la MRES inter­roge les can­di­dats aux muni­ci­pales. En fait, elle le fait tous les six ans, lors de cet évé­ne­ment en par­ti­cu­lier. En 2014, quatre listes avaient répon­du pré­sent et les can­di­dats avaient débat­tu sur des thèmes comme la bio­di­ver­si­té, la tran­si­tion éner­gé­tique ou encore la soli­da­ri­té inter­na­tio­nale dans la ville.

Pour cette nou­velle édi­tion, les can­di­dats devront pro­po­ser une mesure phare qu’ils entendent pré­sen­ter sur quatre grands thèmes :

  • L’ur­ba­nisme
  • Les mobi­li­tés et les trans­ports
  • La place des assos dans la ville
  • Le numé­rique et ses risques
  • L’im­pact sani­taire de la dégra­da­tion de l’en­vi­ron­ne­ment
  • Les déchets
  • Les soli­da­ri­tés dans la ville

Au total, ils auront trois minutes d’ex­pres­sion sur cha­cun des sujets, soit envi­ron 25 minutes d’ex­pres­sion au total”, explique Xavier Galand, le direc­teur de la MRES. Pour ceux qui n’en auraient pas eu assez, il sera pos­sible de dis­cu­ter avec les can­di­dats autour du “verre de la démo­cra­tie et de la citoyen­ne­té active”, juste après le débat.

Bref, si vous vou­lez y voir plus clair et entendre ce que les can­di­dats ont à vous dire, c’est ce mer­cre­di 12 février à par­tir de 19 heures à la MRES. L’en­trée est gra­tuite et libre, donc on vous conseille de ne pas vous poin­ter trop tard le jour J.

La MRES est située au 5 rue Jules de Vicq, à Lille (métro Fives). On vous laisse l’event Face­book, c’est tou­jours utile.