Habiter 2030 compte bien poursuivre son aventure à Lille

Dans Ch'est bieau, Lille

Photo ©habiter2030

Scroll par là

C’était l’année dernière : après avoir fédéré étudiants, professionnels et élus autour d’un projet fou de maison du futur, les membres l’équipe d’Habiter 2030 remportaient haut la main le Solar Decathlon Europe. L’aventure perdure avec un projet de dix maisons en construction sur la métropole lilloise.

On va essayer de vous la faire courte : une collaboration entre plusieurs écoles de la métropole lilloise, des professionnels du bâtiment et de la construction se sont associés pendant deux années pour imaginer la maison du futur, qu’ils présenteraient au Solar Decathlon Europe, une compétition qui vise à mettre en lumière les innovation en matière d’habitat durable. L’équipe d’H2030 a imaginé et construit une maison sur la base de la maison 1930, typique habitation nordiste, mais dans sa version… 2030, vous l’aurez compris. La maison a été bâtie à Lille, puis démontée, et envoyée à Szentendre en Hongrie, pour participer à la finale du concours.

Et voilà que l’équipe nordiste l’a emporté sur tous ses concurrents. Grosse fête, vous vous en doutez. Le temps a passé. Mais ce n’est pas pour autant que l’association H2030 a disparu. “On a bien fait la fête, mais on a aussi bien travaillé”, confirme Béatrice Auxent, sa présidente. En se préparant à participer, comme il se doit, aux événements organisés dans le cadre de Lille Capitale mondiale du design. Une maison POC habitée prendra racine à la gare Saint-Sauveur, notamment.

Dix vraies maisons sur la métropole

Mais le gros projet, c’est la construction d’une dizaine de vraie maisons sur Lille, Roubaix et Tourcoing en collaboration avec la Fabrique des Quartiers, dont la mission est de rénover l’ancien et l’existant pour le compte de la Métropole Européenne de Lille. “Ce serait des démonstrateurs du réel. On ne sait pas encore si elles seront habitées, poursuit Béatrice Auxent. L’idée, c’est de faire un peu de tout : des maisons qu’on pourra faire visiter, des maison qui seront habitées, d’autres sur lesquelles ont installera des capteurs…

Si ce projet, plus ancré dans la vraie vie encore, vous intéresse, il est possible de rejoindre l’association, qu’on soit une entreprise, une école ou un particulier.

On vous renvoie vers le site de l’association pour plus de détails.