La data a droit à son expo au Tripostal

Dans Chill, Culturons-nous, Lille
Scroll par là

Depuis le 5 février et jusqu’au 8 mars, le Tripostal propose une nouvelle (petite) installation complètement gratuite à découvrir. Elle s’appelle “123 Data”, elle est présentée dans le cadre de Lille capitale du design 2020 et elle propose de visualiser plus concrètement les données sous leurs différentes formes.

Les données, on en entend parler très régulièrement. Si on a une vague idée de ce que c’est et d’à quoi ça sert, ça manque parfois souvent de concret. Figurez-vous qu’avec la nouvelle installation du Tripostal, vous allez pouvoir voir des applications directes de la “data”, toujours présentées sous une forme artistique, et mieux comprendre à quoi elle sert.

Ça, c’est “Data Strings”, une oeuvre qui est participative. C’est le moment de devenir un artiste en mettant votre pierre à l’édifice;

Au total, douze data designers proposent des œuvres qui permettent de mieux comprendre certains grands enjeux planétaires comme les menaces sur la biodiversité, la pollution sonore, le port d’armes à feu ou encore les inégalités de revenus dans les grosses villes. Elle sont présentées sous différentes formes : infographie, poster, tableau, visualisation graphique sur ordinateur, tableau animé, frise chronologique interactive, ou même une installation participative. Oui, vous avez bien compris : vous pourrez donc toucher avec les mains, et pas seulement avec les yeux.

Art instructif

En plus d’être très esthétique, les œuvres sont super instructives. Vous pourrez apprendre plein de choses sur le vent d’Istanbul, sur la série Lost ou même sur le très controversé algorithme Facebook. Une belle façon de comprendre, enfin, comment sont utilisées les données collectées dans la vie de tous les jours, ça et là.

Sur les douze œuvres, une a été réalisée in situ spécialement pour la métropole lilloise. Elle s’appelle “2gather” (vous avez saisi le jeu de mot ? “Together“, c’est “ensemble”, et “gather“, c’est “rassembler”). Elle traite des données qui ont rapport avec la métropole lilloise, dont certaines en direct, en se basant sur les données “OpenData” de la MEL. Vous pouvez par exemple suivre en direct l’affluence dans le métro, le tram ou le bus dans la métropole lilloise, représentée par des sortes de zébrures. Plutôt stylé (et un peu ambiance Black Mirror, qu’on se le dise).

Voilà, on ne va pas vous en dire trop, parce que l’installation est quand même petite, alors le mieux c’est que alliez checker ça de vos propres yeux. Promis, vous sortirez de là en y pipant un peu plus à ce gros mot qu’est la “data”.

Le Tripostal n’a pas bougé, il est toujours situé avenue Willy Brandt. L’expo est complètement gratos et se visite du mercredi au dimanche de midi à 19 heures au deuxième étage du Tripostal. Pour les p’tits curieux, enjoy l’événement Facebook.