Il n’y aura pas de Paradis Artificiels cette année

Dans Festival, Lille
Scroll par là

On va avoir un creux dans notre agenda des festivals. Les Paradis Artificiels n’investiront pas la ville cette année. A Gauche de la Lune, qui produit l’événement, a décidé de se donner une année pour repenser l’événement.

Treize ans que le festival déployait sa prog’ tentaculaire dans toute la métropole lilloise. Treize ans au service de la musique, toute la musique : rap, rock, electro, techno, musique du monde… Les Paradis Artificiels, c’est une dizaine de jours de festival, plus de soixante artistes répartis sur une dizaine de sites. Un rendez-vous printanier dont le retour annuel était attendu.

MESSAGE À CARACTÈRE INFORMATIF :Au bout de 13 ans, Les Paradis Artificiels ont bien vécu. Le festival a découvert, a…

Publiée par Les Paradis Artificiels sur Vendredi 7 février 2020

Mais voilà, “on arrive au bout d’un modèle“, détaille Perrine Chevalon, d’A gauche de la Lune. Il faut dire que l’édition 2019, si elle conservait une programmation aussi éclectique et riche que d’habitude (dEUS, PLK, Triggerfinger, Jeanne Added, Bagarre, Kiddy Smile, Georgio…) a souffert d’une bonne grosse baisse de fréquentation. Le rappeur MHD qui part en prison et le festival Séries mania qui tombe en même temps n’y sont pas pour rien.

On s’est posés et on s’est dit qu’il fallait tout repenser, repartir de zéro, raconte Perrine. Le but, c’était de ne se fermer aucune porte. On n’a pas encore trouvé la bonne idée, et on s’est dit qu’il fallait se donner le temps.” Le temps, ce sera une année de plus pour peaufiner Les PA en version 2.0. “On sera là en 2021, promet Perrine. Mais sous une forme différente“.

On vous dit quoi, bien sûr.