Les inscriptions pour La Nuit des Caméras, le festival étudiant de court-métrages, sont ouvertes

Dans Festival, Lille
Scroll par là

Le CLAP et le Stu­dio, deux assos audio­vi­suelles de Cen­trale Lille et de Poly­tech Lille planchent depuis plu­sieurs mois sur un évé­ne­ment bien sym­pa : La Nuit des Camé­ras. Un petit fes­toche de court-métrage où vous allez pou­voir mon­trer votre talent, les 11 et 12 avril pro­chains. Les ins­crip­tions sont désor­mais ouvertes.

On rem­bo­bine : la Nuit des Camé­ras, c’est un nou­vel évé­ne­ment qui aura lieu à Lil­liad les 11 et 12 avril pro­chains. Dix équipes de quatre à six étu­diants s’af­fron­te­ront pour ten­ter de rem­por­ter le prix du meilleur court-métrage. Ils auront 18 heures pour scé­na­ri­ser, tour­ner et mon­ter un court-métrage de moins de 3 minutes sur un thème impo­sé et tiré au sort. Un sacré chal­lenge.

L’i­dée, c’est que le fes­toche ne soit pas réser­vé qu’aux étu­diants en audio­vi­suel. Tous les étu­diants de moins de trente ans sont les bien­ve­nus, peu importe leur filière. Depuis ce mer­cre­di, les ins­crip­tions sont ouvertes. Si vous avez envie de ten­ter votre chance, vous devez consti­tuer une équipe (avec quatre à six étu­diants, si vous avez bien sui­vi), vous ins­crire direc­te­ment sur le site de la Nuit des Camé­ras et envoyer un très court-métrage d’une durée infé­rieure à 1’30 sur le thème “À dor­mir debout” à l’a­dresse lanuitdescameras@gmail.com.

À par­tir de là, une pré­sé­lec­tion aura lieu. Les dix équipes seront sélec­tion­nées, elles devront s’ac­quit­ter de frais de par­ti­ci­pa­tion de 10 € par per­sonne. Ensuite, ren­dez-vous les 11 et 12 avril pour deve­nir les pro­chains Ste­ven Spiel­berg. On vous conseille d’être en pleine forme (et de vous ins­crire avec des gens avec qui vous savez bos­ser), parce que vous allez majo­ri­tai­re­ment bos­ser de nuit : en gros, on part sur une ampli­tude horaire du 11 avril, 16 heures au 12 avril, midi.

Jury de pros

Pour dépar­ta­ger les talents, l’é­quipe de La Nuit des Camé­ras compte sur un jury de pros. “L’i­dée, c’est qu’on ait des réa­li­sa­teurs, des scé­na­ristes, des mon­teurs… Des pro­fes­sion­nels prêts à par­ta­ger leur pas­sion et leur savoir avec les étu­diants qui par­ti­ci­pe­ront”, explique Syl­vain, res­pon­sable logis­tique de l’as­so. Com­pre­nez donc qu’ils ne seront pas là uni­que­ment pour vous mettre des taquets à la fin, mais aus­si pour par­ta­ger des tips de pro avec vous et vous gui­der pen­dant la com­pèt’.

Les big win­ners rece­vront un lot. L’or­ga ne sait pas encore exac­te­ment quoi, mais ça vien­dra : “L’i­dée, ce serait de pou­voir avoir du matos pour aider les gagnants à s’a­mé­lio­rer”, tease Syl­vain.

Si vous faites plu­tôt par­tie de la team qui pré­fère être devant une télé que der­rière la camé­ra, sachez qu’une pro­jo avec les court-métrages des dix équipes est pré­vue dans l’am­phi de Lil­liad. Pour l’ins­tant, on n’en sait pas beau­coup plus, mais on vous dit quoi.

On vous laisse avec le lien pour vous pré-ins­crire. N’ou­bliez pas ensuite d’en­voyer votre mini court-métrage à l’a­dresse mail lanuitdescameras@gmail.com. Sinon, La Nuit des Camé­ras a aus­si une page Face­book et un site.