Jeudi, le Japon débarque à la Base Arrière

Dans Lille, Night Night
Scroll par là

Jeu­di pro­chain, le bar du Vieux-Lille la Base Arrière enfile son kimo­no à l’occasion de la Nuit japo­naise. Au menu, du gaming, des ate­liers, des dégus­ta­tions d’alcool japo­nais, et de quoi épon­ger avec la food asia­tique du Petit Kon­bi­ni.

Aux manettes, Johann Bol­lier, le tau­lier du bar, et Quen­tin Doye, res­pon­sable de l’épicerie japo­naise le Petit Kon­bi­ni à Rou­baix : « À la base, mon objec­tif c’est de faire décou­vrir des alcools et des cock­tails qui viennent d’un peu par­tout dans le monde, pré­cise Johann. Je savais que le Petit Kon­bi­ni pro­po­sait de très bons pro­duits japo­nais. On s’est dit qu’on allait tra­vailler ensemble le temps d’une soi­rée. »

Le Japon au fond du verre

Der­rière son zinc, le res­pon­sable pro­po­se­ra plé­thore de spi­ri­tueux venus tout droit du Japon. Sur la carte éphé­mère : du whis­ky — la base — mais aus­si du gin, et quelques tré­sors enivrants pour se récon­ci­lier avec le saké : « C’est un alcool qui n’a pas for­cé­ment bonne répu­ta­tion. J’ai envie de prou­ver qu’il y a pour­tant d’excellents sakés », reprend-t-il.

Johann, res­pon­sable du bar la Base Arrière dans le Vieux-Lille.

Même qu’il en a glis­sé quelques gouttes dans son sha­ker pour inven­ter le Kaqu­te­ru, un cock­tail qui nous pro­pulse à Tokyo en quelques gor­gées. Les plus intré­pides pour­ront s’essayer au shoo­ter au wasa­bi (avec modé­ra­tion bien sûr). Pour épon­ger, on compte sur les pro­duits inso­lites du Petit Kon­bi­ni, et le swag du ben­to japo­nais.

On blague pas avec le thé

Dans la soi­rée, on décolle du comp­toir pour voya­ger à tra­vers le pays. Les us et cou­tumes seront à l’honneur avec, en ouver­ture, la très sérieuse céré­mo­nie du thé : « Là-bas, la pré­pa­ra­tion du thé est un céré­mo­nial qui n’est pas pris à la légère. Il y aura une démons­tra­tion en tenue tra­di­tion­nelle. Puis une dégus­ta­tion de thé mat­cha en ate­lier », confie Quen­tin. Un peu plus loin, la You­Tu­beuse Toki­me­ki dis­til­le­ra ses conseils et astuces pour s’initier à la langue japo­naise, en mode auto­di­dacte. Sans oublier le stand d’articles kawaï de chez Fee, et l’exposition de des­sins et de tenues d’inspiration japo­naise de la blo­gueuse Megu Desu.

Mario teste les Yaku­sas

Jeu­di, les furieux du rétro­ga­ming pour­ront se tes­ter der­rière la console. Au pro­gramme : des jeux vidéo japo­nais confi­den­tiels, mais aus­si l’incontournable Mario Smash Bros. Nor­mal.

Le petit mous­ta­chu par­ta­ge­ra l’affiche avec les Yaku­sas et leurs tatouages bad ass. Le tatoueur rou­bai­sien de From Ink Tat­too pro­po­se­ra en effet quelques-uns de ses flash et ani­me­ra une confé­rence sur l’évolution du tatouage tra­di­tion­nel japo­nais. His­toire d’avoir des trucs sty­lés à racon­ter pen­dant nos soi­rées.

Le tatoueur de From Ink Tat­too pro­po­se­ra des flash

Bref, pas besoin de cra­quer un PEL dans un billet d’avion, on s’enfile un gros mor­ceau de Japon jeu­di à la Base Arrière.

Jeu­di 20 février de 18 heures à minuit à la Base Arrière, 88 Ave­nue du Peuple Belge à Lille. Tout le pro­gramme de l’event ici