Quarante manières de se former à la Chambre des métiers et de l’artisanat

Dans Article Sponsorisé, La Fac, Lille
Scroll par là

Article sponsorisé @CMA Hauts de France

Vous le saviez vous ? La CMA, ce n’est pas qu’une chambre au service des artisans déjà installés. C’est aussi un endroit où on peut se former. Et comme la CMA est régionale, vous avez le choix autant dans la formation que dans le lieu.

Vous voulez devenir coiffeur ? Electricienne ? Vous comptez ouvrir un resto ? La Chambre des métiers et de l’artisanat Hauts de France peut vous aider. Son offre est pour le moins tentaculaire : quarante formations, pour autant de métiers, allant du CAP au Bac +2. “On a des BTS, des bac pro, de l’alternance et de la formation continue“, précise Emmanuelle Belpaire, chargée de mission formation pour la CMA.

Et les domaines sont multiples : fleuriste, prothésiste dentaire, cuistot, boulanger-pâtissier, cariste, opticien… La grande force de l’organisme de formation, c’est son implantation dans toutes les villes de la région. Que vous vouliez commencer une formation ou changer de voie, la CMA a un truc pour vous. “On est en train de développer une offre pour les métiers d’art, aussi“, précise Emmanuelle Belpaire.

Et si vous voulez vous renseigner un peu plus, figurez-vous que la Chambre des Métiers et de l’Artisanat organise ses journées portes ouvertes le 7 mars prochain. Et quand on dit “la chambre”, on parle en fait de ses 21 antennes des Hauts-de-France qui vont ouvrir leur portes en même temps (de 10 heures à 16 h 30 environ). Partout, les curieux pourront se renseigner sur les formations, mais aussi assister à des démonstrations par des apprentis ou participer à des ateliers. On ne peut que vous conseiller d’aller y faire un tour.

Pour vous renseigner sur les centres de formation et la CMA, il existe un site internet rien que pour ça.

Article sponsorisé @CMA Hauts de France