La halle gourmande de Fives Cail s’appellera “Chaud Bouillon !”

Dans Chill, Lille
Scroll par là

Oui, Chaud Bouillon !, avec un point d’ex­cla­ma­tion à la fin. Un petit nom pour une très grande halle tota­le­ment dédiée à la bouffe, la bouffe et la bouffe, de la terre à l’as­siette. Le ges­tion­naire des lieux, Petite Lune, vient de don­ner quelques détails addi­tion­nels qui font plai­sir.

Chaud Bouillon, c’est l’antre fivoise du bien-man­ger, des petits plai­sirs simples et des moments de par­tage”, démarre le com­mu­ni­qué dif­fu­sé par Petite Lune, boîte spé­cia­liste de la ges­tion d’en­droits inso­lites où on boit, mange et passe du bon temps en toute décon­trac­tion. C’est elle qui a héri­té de la halle F6 de l’an­cienne usine Fives Cail Bab­cock. Et la boîte vient de décli­ner le pro­gramme. Dans cette halle de 2000m², vous allez donc trou­ver :

  • Un food court de six à neuf cor­ners
    Avec un prix d’ap­pel allant de 5 à 8 euros, répon­dant à une charte éco-res­pon­sable plu­tôt pas mal stricte, et pro­po­sant des plats qui font voya­ger. Dans cet espace, une petite scène per­met­tra d’ac­cueillir des pro­jec­tions de film, des concerts, des confé­rences… Le lieu se vou­dra ouvert à tous. Les res­tau­ra­teurs choi­sis res­tent à être dévoi­lés. On vous tient avec du cou­rant dès qu’on en sait plus.
  • Une cui­sine com­mune
    C’est ce qu’on trouve déjà à l’A­vant-Gout, dans le pré­fa­bri­qué ins­tal­lé là où la Friche Gour­mande a vécu deux années de suite. Cette cui­sine par­ta­gée est gérée par le comi­té com­mu­nal d’ac­tion sociale et soli­daire de la ville de Lille et l’as­so­cia­tion Le Sens du Goût. On pour­ra par­ti­ci­per à des ate­liers de cui­sine, par­ta­ger ses bonnes recettes et glo­ba­le­ment, pas­ser un bon moment dans cet espace de 200m².
  • Une ferme urbaine
    Gérée par les étu­diants de l’Ins­ti­tut supé­rieur d’a­gri­cul­ture (groupe Yncréa), elle four­ni­ra les carottes et pommes de terre qui seront cui­si­nées ensuite par la cui­sine com­mune et les cor­ners du food court. Dans le genre cir­cuit court, on ne fait pas beau­coup mieux.
  • Une cui­sine pro­fes­sion­nelle
    L’in­cu­ba­teur Balu­chon pro­po­se­ra des cours et un accom­pa­gne­ment de pro­jet pour tous ceux qui veulent faire de la cui­sine leur métier. Sur 230m², le labo­ra­toire sera au ser­vice des créa­teurs d’en­tre­prise et des appren­tis cuis­tots.

Voi­là. Ça s’an­nonce pas mal du tout, cette affaire. L’at­tente ne devrait plus être très longue : l’ou­ver­ture est pré­vue pour le prin­temps. Vous pou­vez déjà suivre Chaud Bouillon ! sur Face­book et Ins­ta­gram. Ils ont même un site inter­net. Et on revient vers vous quand on a plus d’in­for­ma­tions à vous don­ner.