[Municipales] Les idées des candidats sur la culture

Dans Culturons-nous, Lille, Politique
Scroll par là

Oui, les muni­ci­pales, c’est (tou­jours) ce dimanche. Le pre­mier tour en tout cas. His­toire de vous per­mettre de faire votre choix cor­rec­te­ment, on s’est dit qu’on allait vous pro­po­ser un com­pa­ra­tif des pro­grammes lil­lois sur des grands thèmes. Au menu du jour : le coro­na­vi­rus la culture.

Alors bien évi­dem­ment, c’est un conden­sé et on ne va pas par­ler ici de ce qui touche à l’é­du­ca­tion cultu­relle des petits Lil­lois, juste des grands. Et quelques can­di­dats n’ont pas dif­fu­sé leur pro­gramme en ligne ou n’é­voquent pas de mesures concer­nant notre pro­jet du jour :

  • Beryl Benyou­cef (Par­ti ouvrier indé­pen­dant et démo­cra­tique)
  • Eric Cat­te­lin-Denu (RN)
  • Nicole Bau­drin (LO)
  • Alexandre Chan­try (NPA — Résis­tance anti­ca­pi­ta­liste)

Voi­là donc les grandes idées qui émergent dans les pro­grammes des autres pour que la Lille conti­nue d’être une ville cultu­rel­le­ment riche.

Fêtes de quartier pour tous

Com­men­çons par les idées que par­tagent plu­sieurs can­di­dats. Comme celle de déve­lop­per la culture dans chaque quar­tier de la ville par exemple. Mar­tine Aubry (Gauches — Lille en com­mun, Lille en confiance) annonce un “sou­tien fort” à toutes les assos, fes­ti­vals et autres pro­jets impli­quant les habi­tants des quar­tiers. Sa rivale Vio­lette Spille­bout (LREM — Faire Res­pi­rer Lille) parle de “faire revivre la culture popu­laire des quar­tiers” en y implan­tant par exemple des “kiosques culture et loi­sirs”.

Marc-Phi­lippe Dau­bresse (LR — Tous pour les Lil­lois) et Julien Poix (FI — Déci­dez pour Lille), eux, parlent res­pec­ti­ve­ment de “fête” et de “fes­ti­val mul­ti­cul­tu­rel” pour tous les quar­tiers. Le can­di­dat de la droite ajoute qu’il sou­haite aus­si que les mai­ries de quar­tiers orga­nisent des expos et mettent plus en avant les artistes lil­lois.

L’heure de se cultiver

A Lille, on parle pas mal des horaires du métro et des bars mais il ne faut pas oublier ceux des musées ou des biblio­thèques. Car il n’y a fina­le­ment pas d’heure pour se culti­ver, si ? Sté­phane Baly pré­co­nise d’ou­vrir plus sou­vent les lieux cultu­rels la nuit pour les étu­diants et d’é­tendre la gra­tui­té des musées lil­lois à tout le week-end (avec, en prime, une noc­turne aux Beaux-Arts le ven­dre­di).

Autre idée mise en avant par le can­di­dat éco­lo : l’é­lar­gis­se­ment des horaires d’ou­ver­ture des biblio­thèques de la ville et de la média­thèque. Marc-Phi­lippe Dau­bresse a lui aus­si inté­gré cette pro­po­si­tion dans son pro­gramme, tout comme Julien Poix. Sauf que ce der­nier va plus loin car il veut, en plus, un grand plan de réno­va­tion pour moder­ni­ser tous ces lieux.

Ciné et indépendance

L’ar­ri­vée de Pathé à Lille-Sud n’a clai­re­ment pas l’air d’en­chan­ter tous les can­di­dats. Pour Julien Poix comme pour Sté­phane Baly, c’est l’ar­ri­vée de ce géant qui a conduit au rachat des deux cinés indé­pen­dants du centre (Majes­tic et Métro­pole) par un autre géant, l’UGC.

Pour “pré­ser­ver” ce ciné­ma indé­pen­dant, Julien Poix pro­pose donc de pro­té­ger les salles de ciné label­li­sées “art et essai” et d’ins­tal­ler une ciné­ma­thèque et un ciné­ma art & essai direc­te­ment à Saint-So. Quant au second, il sou­haite mettre à dis­po­si­tion des assos locales plu­sieurs lieurs comme Saint-So et l’au­di­to­rium des Beaux-Arts pour y dif­fu­ser une pro­gram­ma­tion “libre et indé­pen­dante”.

Street-art, mon amour

Fini le temps où le street-art devait se cacher pour exis­ter. En tout cas des yeux des poli­tiques. Mar­tine Aubry veut conti­nuer à mettre des œuvres d’art dans les rues de Lille (cou­cou Romy) mais aus­si du street-art via le Flow.

Même envie du côté de Julien Poix qui insiste sur le côté local du street-art en ville. Quant à Sté­phane Baly, c’est simple, il veut tout sim­ple­ment ban­nir toute la publi­ci­té dans l’es­pace public d’i­ci 2022 et le rem­pla­cer par de l’art urbain.

Les nouveaux spots et rendez-vous culturels

S’oc­cu­per de ce qui existe déjà n’est pas la seule pré­oc­cu­pa­tion des can­di­dats lil­lois. Beau­coup veulent créer de grands events cultu­rels ou même, car­ré­ment, construire de nou­veaux lieux en ville.

Mar­tine Aubry a par exemple déjà annon­cé la pro­chaine sai­son Lille 3000 bap­ti­sée Uto­pia 21–22 et consa­crée aux enjeux cli­ma­tiques. En com­plé­ment, elle veut orga­ni­ser chaque année, une “Green week fes­tive”.

Autre évé­ne­ment retrou­vé dans le pro­gramme de Julien Poix cette fois-ci : un fes­ti­val de musique de rue où il ima­gine “des fan­fares dans toute la ville et dans des lieux inso­lites inac­ces­sibles en temps nor­mal”.

Côté bâti­ment, le can­di­dat de la France Insou­mise ima­gine une média­thèque cen­trale, regrou­pant toutes les formes d’ex­pres­sion cultu­relle. De son côté, Mar­tine Aubry évoque for­cé­ment l’a­gran­dis­se­ment déjà annon­cé du Musée d’His­toire Natu­relle.

Et, enfin, Vio­lette Spille­bout a de grands pro­jets pour le palais de Jus­tice du Vieux-Lille qu’elle veut trans­for­mer en Cité des arts et du desi­gn avec un “Metro­po­li­tan Lille Museum”. Elle parle aus­si d’ins­tal­ler un centre inter­na­tio­nal des langues et des cultures à Fives.

Les idées inclassables

Si vous comp­tez bien, il nous manque un can­di­dat : Antoine Sta­thou­lias, du par­ti ani­ma­liste. On ne l’a pas oublié, c’est juste que ses pro­po­si­tions n’en­traient pas dans nos caté­go­ries pré­cé­dentes car elles se concentrent sur la dif­fu­sion et la pro­mo­tion de l’é­thique ani­male : lit­té­ra­ture, expos ou encore events lors de la Jour­née mon­diale des ani­maux.

Il veut éga­le­ment, à l’ins­tar de notre fameux monu­ment aux pigeons de la Cita­delle, en créer d’autres à la mémoire des ani­maux morts au ser­vice de la France lors des guerres.

En par­lant de monu­ment, on a appris grâce à Julien Poix qu’une sta­tue de Jean Jau­rès squat­tait les locaux de la mai­rie depuis des années. Le can­di­dat veut la res­sor­tir, la res­tau­rer et la remettre en place dans la ville.

Et on com­mence à avoir une sacrée col­lec­tion d’ar­ticles sur les élec­tions muni­ci­pales :
Le loge­ment
L’é­co­lo­gie
Les trans­ports
La vie noc­turne

La Friche Saint-Sau­veur
La pol­lu­tion
Et si vous le vou­lez, on a aus­si
un article qui pré­sente les can­di­dats.