Quinze femmes vont donner leur nom à des amphis de l’Université de Lille

Dans La Fac, Lille
Scroll par là

A l’Université, seules Marie Curie et Marie-Louise Del­waulle ont un amphi à leur nom. Du coup, un grand vote est en cours pour que lais­ser les étudiant.e.s choi­sir quinze femmes badass pour ren­trer dans le matri­moine des cam­pus.

Ce n’est pas parce que l’U­ni­ver­si­té de Lille est fer­mée qu’il ne se passe plus rien là-bas. La preuve, les étudiant.e.s peuvent peuvent encore voter pour nom­mer quinze amphis de leur fac. On vous refait un peu l’his­toire : en ce moment, c’est le mois de l’é­ga­li­té femmes-hommes à l’U­ni­ver­si­té de Lille.

A cette occa­sion, un amphi du cam­pus Pont-de-Bois a déjà été renom­mé début mars du nom de Lau­rence Bloch, ancienne étu­diante lil­loise et aujourd’hui direc­trice de France Inter. Et pour aller plus loin dans la recon­nais­sance de son matri­moine, l’U­ni­ver­si­té a déci­dé de renom­mer quinze autres de ses amphis.

Pour ce faire, elle a sélec­tion­né 45 femmes et demande donc aux étudiant.e.s d’en choi­sir quinze par­mi elles. Il y a de grands noms connus de tous, régio­na­le­ment, natio­na­le­ment ou inter­na­tio­na­le­ment (Louise de Bet­ti­gnies, Chris­tiane Tau­bi­ra ou José­phine Baker) mais aus­si des femmes mécon­nues qui ont étu­dié ou ensei­gné à Lille.

Vous avez jus­qu’au 27 mars pour voter en ligne sur le site de l’U­ni­ver­si­té.