L’aéroport de Lille-Lesquin suspend tous ses vols commerciaux

Dans Lille, Voyage Voyage
Scroll par là

Le monde entier entre en confi­ne­ment, c’est donc assez logique que l’aé­ro­port de Les­quin réduise sont acti­vi­té au plus strict mini­mum. En même temps, soyons hon­nêtes : per­sonne n’a envie (ni le droit, au final) de prendre l’a­vion en ce moment.

Dimanche soir, Easy­Jet a effec­tué le der­nier atter­ris­sage com­mer­cial à Les­quin. Plus aucun avion com­mer­cial ne décolle ni n’at­ter­rit sur le tar­mac de l’aé­ro­port de la métro­pole lil­loise. Une sage déci­sion prise après qu’Ea­sy­Jet et Rya­nAir aient déci­dé de sus­pendre leurs vols en France.

L’aé­ro­port se met cepen­dant à dis­po­si­tion pour les avions mili­taires, sani­taires ou logis­tiques qui vou­draient se poser. Les rapa­trie­ments et dérou­te­ments seront aus­si accueillis. Pour le reste, les flottes des dix com­pa­gnies aériennes res­te­ront clouées au sol pour une durée indé­ter­mi­née.

La liai­son en bus entre Lille et l’aé­ro­port est éga­le­ment inter­rom­pue.