Le Singe Savant livre ses bières avec sa monkeymobile et pense aux bars et aux restos

Dans Bière, Lille
Scroll par là

C’est beau la soli­da­ri­té. Non seule­ment le Singe Savant a pen­sé à tous ces Lil­lois qui souffrent de ne plus pou­voir aller à la bras­se­rie pour faire le plein de belles bières. Mais en plus, les bras­seurs de la rue d’Ar­ras pro­posent de filer un coup de main à leurs bars et res­tos par­te­naires.

Ce n’est pas parce que le confi­ne­ment a mis tout le monde sur son cana­pé que les bras­seurs arrêtent de bras­ser. On vous avait don­né un exemple avec Joseph qui conti­nue de bras­ser chez Brique House. Là, c’est Pierre, Guillaume et Valen­tin qui conti­nuent le bras­sage de la gamme du Singe Savant, dans les nou­veaux locaux rue d’Ar­ras. Mais voi­là, leur shop est bien sûr fer­mé, et les bars et res­tos dans les­quels leurs bières étaient dis­tri­buées le sont aus­si. Pour res­ter en forme, les Singes ont donc déci­dé de livrer à domi­cile.

Vous allez voir, c’est très simple. Vous com­man­dez votre petit stock sur le site de la bras­se­rie du Singe Savant. La livrai­son est offerte à par­tir de 50 euros d’a­chat pour évi­ter les tra­jets pour des micro-com­mandes, pas très ren­tables pour les Singes. “On livre sur ren­dez-vous, pré­cise Guillaume. On a notre mon­key mobile, une kan­goo élec­trique.” Bien sûr, tous les gestes bar­rières sont res­pec­tés, et les “mesures coro­na­bus­ter” sont tenues : “On dés­in­fecte, on a des masques…

Les copains en profitent

Et comme Pierre, Valen­tin et Guillaume sont des gens qui pensent à leur pro­chain, ils pro­posent, en toute fin de par­cours, de don­ner 5% du mon­tant de la com­mande aux bars et res­tos par­te­naires de la bras­se­rie. “C’est un cré­dit qu’ils auront chez nous quand ils pour­ront rou­vrir”, pré­cise Guillaume. Une manière d’al­lé­ger un peu les pro­blèmes de tré­so­re­rie qu’ils auront cer­tai­ne­ment, après de longues semaines d’i­nac­ti­vi­té. “On arrive à avoir une micro-acti­vi­té avec la bou­tique en ligne, sou­ligne Guillaume. Si on peut faire pro­fi­ter les copains des retom­bées…

Les Singes comptent bras­ser des petites ses­sions de prin­temps, fraîches et très peu alcoo­li­sées, qu’ils pro­po­se­ront sur le shop une fois sor­ties des fer­men­teurs. “On aime­rait aus­si pro­po­ser des softs, des limo­nades et des thé gla­cés.” Et même pour­quoi pas invi­ter les copains, comme les bou­lan­gers de Brood ou les Savons sur Patte — faits avec de la Gra­ni­vore, l’une de leurs bières -, à vendre aus­si leurs pro­duits sur leur site.

Pour le moment on ne livre que sur Lille intra-muros, pré­cise Guillaume. Mais on réflé­chit à un sys­tème de décen­tra­li­sa­tion pour aller au delà.” Peut-être dépo­se­ront-ils les com­mandes de leurs clients à récu­pé­rer chez des amis bras­seurs de la métro­pole lil­loise. “On va trou­ver.

En atten­dant, pour com­man­der du bon boire, c’est par ici. Les livrai­sons ont lieu le mar­di et le ven­dre­di, et il est conseillé de pas­ser com­mande max 24 heures avant.