#Renforts-Covid : mode d’emploi si on veut se porter volontaire

Dans La Fac, Lille, Santé !
Scroll par là

Faire mat­cher les éta­blis­se­ments dans le besoin avec ceux qui bossent ou étu­dient dans le domaine de la san­té. Voi­là à quoi sert la pla­te­forme www.renfort-covid.fr mise en place par l’A­gence Régio­nale de San­té (ARS) Hauts-de-France. On vous explique com­ment ça fonc­tionne avec un focus sur les étu­diants.

Selon les der­nières pré­vi­sions, le pic de l’é­pi­dé­mie arri­ve­rait dans la région cette semaine. Pour prê­ter main forte aux équipes soi­gnantes déjà au front depuis plu­sieurs semaines, l’ARS a lan­cé un appel à tous ceux qui bossent dans le domaine de la san­té. Et notam­ment aux étu­diants.

Qui est concerné ?

Tous les étu­diants ne sont pas concer­nés par cet appel, vous vous en dou­tez. Si vous étu­diez en lettres modernes ou en mathé­ma­tiques, déso­lé, ça ne le fera pas. Ca concerne logi­que­ment et en prio­ri­té ceux qui étu­dient en méde­cine et phar­ma­cie, les étu­diants infirmiers,aide-soignants et sage-femmes. Mais pas que.

Si vous êtes étu­diant kiné, en psy­cho­lo­gie ou en chi­rur­gie-den­taire, vous pou­vez aus­si vous sen­tir concer­nés. “Ils peuvent s’inscrire pour prê­ter main forte en tant qu’agents des ser­vices hos­pi­ta­liers (ASH)”, explique l’ARS.

Si vous n’êtes pas étu­diants mais que vous bos­sez dans le sec­teur de la san­té, vous retrou­ve­rez la liste des métiers recher­chés dans la région juste ici.

Comment se passe la rémunération ?

Pour les étu­diants, c’est assez clair : en dehors des heures consa­crées à votre stage, votre ren­fort doit faire l’ob­jet d’un contrat à durée déter­mi­née.

Les étu­diants mobi­li­sés le seront selon les mêmes moda­li­tés de rému­né­ra­tion quel que soit l’établissement dans lequel ils exer­ce­ront”, assure l’ARS. Le salaire varie­ra selon le niveau et la filière sui­vie sachant qu’un étu­diant de 1ère année d’in­fir­mier n’est, par exemple, pas habi­li­té à bos­ser en tant qu’in­fir­mier vu son niveau dans le cur­sus. Il bos­se­ra donc en tant qu’ASH avec le salaire qui va avec qui peut varier selon la struc­ture qui va vous appe­ler en ren­fort.

Comment s’inscrit-on ?

Il y a en fait une appli­ca­tion à télé­char­ger sur votre por­table pour ça : med­GO (IOS ou Androïd). Vous vous créez un pro­fil en pré­ci­sant votre zone de mobi­li­sa­tion et vos com­pé­tences sachant que :

  • Les élèves aides-soi­gnants peuvent s’inscrire en tant qu’ASH 
  • Les étu­diants en soins infir­miers :
    • à par­tir de la 2e année, peuvent s’inscrire en tant qu’aide-soi­gnant.
    • avant cette 2e année, peuvent s’inscrire en tant qu’agent des ser­vices hos­pi­ta­liers (ASH).
  • Les étu­diants en méde­cine
    • avant la 2e année peuvent s’inscrire en tant qu’ASH.
    • ceux qui ont vali­dé la 2e année du 1er cycle des études médi­cales (donc 2 années) peuvent s’ins­crire en tant qu’aide-soi­gnant.
    • ceux qui ont vali­dé la 2e année du 2e cycle (4e année) peuvent s’ins­crire en tant qu’infirmier.
  • Les élèves mas­seurs-kinés et élèves chi­rur­giens-den­tistes peuvent se por­ter volon­taires en dehors de leur période de stage et s’inscrire en tant qu’ASH.

Cette appli­ca­tion a pour but de faire mat­cher ces pro­fils avec les besoins des hôpi­taux, cli­niques ou EHPADs. C’est donc les éta­blis­se­ments qui vous enver­ront une alerte via l’ap­pli­ca­tion s’ils ont besoin de vous et vous rédi­ge­ront un contrat.

@ARS

On vous laisse un lien vers la pagé dédiée de l’ARS Haut-de-France si vous avez d’autres ques­tions ou si vous êtes un pro­fes­sion­nel de san­té qui a fini ses études et qui veut se por­ter volon­taire.