Sinon, il existe un DU d’astrophysique à l’Observatoire de Lille

Dans La Fac, Lille
Scroll par là

On vous en parle parce que ce n’est normalement pas donné à tout le monde d’observer les étoiles et de se familiariser avec l’astrophysique. Un DU à l’Observatoire de l’université de Lille et ouvert à tous a ouvert cette année et recrute sa prochaine promotion.

Vous êtes un peu trop fan de The Big Bang Theory ? Vous avez regardé toutes les saisons de Cosmos, y compris celles de Carl Sagan ? Vous suivez Neal deGrasse Tyson sur Twitter ? Vous savez qui est Trinh Xuan Thuan ? Vous bouffez tous les Science et Vie sur l’Univers ? On a peut-être un truc pour vous : l’Observatoire de Lille propose depuis cette année un diplôme universitaire d’astrophysique. Il est ouvert à tout le monde, étudiant ou pas.

C’est à dire que si vous êtes étudiant en lettres modernes, ou en STAPS, si vous bossez, ou si vous avez fini vos études depuis belle lurette, rien ne vous empêche de vous inscrire à ce DU. En un an, vous aurez une introduction aux bases de l’astronomie : mécanique céleste, spectroscopie, planétologie, cosmologie… Vous aurez aussi des conférences sur le voyage spatial, sur l’histoire de l’astronomie, vous pourrez vous-mêmes observer les étoiles grâce à la lunette de l’Observatoire, l’une des plus grandes de France avec 6 m de focale et 325mm de diamètre. Les cours sont dispensés par des gens bien : astrophysiciens, chercheurs au CNRS, membres de l’association française d’astronomie…

Une semaine d’observation

Les cours se tiennent chaque mardi de 16h30 à 19h30. “En février, on a une semaine de TP à l’observatoire, raconte Aurélie Tarnowski, chargée de com’ pour l’observatoire et elle-même étudiante du DU. C’est magnifique, on observe le ciel tous les soirs.” Car cette semaine de TP a des horaires un peu particuliers : de 14 heures à 23 heures, du lundi au vendredi, soit une semaine à observer les étoiles à travers la lunette d’un télescope professionnel. A la fin de l’année, une série de partiels vous permettra d’obtenir officiellement votre diplôme universitaire en astrophysique. Ce qui en jette, on ne va pas le nier.

Photo ©Observatoire de l’Université de Lille

Si ça vous botte, il existe un site pour vous rencarder. Si vous voulez vous inscrire, ça se passe via ce formulaire. Gaffe, le nombre de places est limité à 18.