Attention aux allergiques, la pollinisation des bouleaux a commencé

Dans Lille, Santé !
Scroll par là

Le printemps à Lille, c’est la saison des pics de pollution, mais aussi de la pollinisation des bouleaux. Et avec l’épidémie en cours, mieux vaut suivre à la lettre les recommandations pour limiter son exposition aux pollens lorsqu’on est allergiques.

La Nature ne change pas ses habitudes contrairement aux Lillois confinés. Comme à chaque printemps, elle renaît et la pollinisation revient et bat son plein. C’est beau, c’est vert mais c’est aussi très allergisant pour certains.

Si vous êtes sujets aux allergies aux pollens et que votre nez coule non stop depuis une dizaine de jours, c’est d’ailleurs certainement dû aux pollens de bouleaux. Ces derniers ont commencé à se faire sentir dans l’air depuis la mi-avril.

Le risque d’allergie est élevé en ce moment et la qualité de l’air intérieur est d’autant plus importante pour les personnes qui sont sensibles aux pollens avec l’épidémie en cours“, note Céline Dérosiaux, responsable communication chez Atmo Haut-de-France, l’observatoire régional de l’air.

Inside rules

Car si vous ne pouvez pas contrôler la pollinisation extérieure, vous pouvez faire en sorte de trouver une bouffée d’air avec moins de pollens chez vous. Voilà les conseils à suivre :

  • Eviter d’aller se promener près des champs, parcs et forêts (à Lille, c’est forcément plus facile)
  • Sortir en début ou en fin de journée pour éviter les pics de pollinisation
  • Prendre une douche et changer de vêtements après les sorties
  • Se rincer les cheveux le soir pour éviter d’introduire du pollen dans le lit
  • Séchez son linge à l’intérieur
  • Aérer sa maison en début et fin de journée

Atmo appuie sur ce dernier point d’aération qui reste primordial : “Si fermer ses fenêtres pendant la journée est préconisé, il ne faut pas oublier d’aérer son intérieur matin et soir. C’est d’autant plus important en cette période d’épidémie où on est enclins à plus nettoyer son intérieur en utilisant des produits nettoyants et désinfectants“, détaille Céline Dérosiaux.

Allergie et Coronavirus

Pour les allergiques, prendre ses traitements est plus que jamais préconisé. Les voies respiratoires pouvant être impactées par la réaction aux pollens, elles peuvent également se révéler plus fragiles face au Covid-19.

En cas de gêne respiratoire, il est d’ailleurs recommandé de prendre contact avec son médecin.

On vous laisse avec le site du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.)  pour consulter leurs bulletins d’infos sur les pollens.