Piétonnisation, bars, restos, stationnement… Le plan de Lille pour le déconfinement

Dans Lille, Santé !
Scroll par là

Ne nous dites pas que ces deux mois sont passés trop vite, on ne vous croira pas. Pour autant, le déconfinement approche à grands pas. La ville a dévoilé ce mercredi son plan pour permettre aux Lillois de sortir le bout de leur nez après deux mois d’hibernation en toute sécurité.

Oui parce que c’est bien gentil de nous dire qu’on déconfine, mais le Covid est toujours en circulation dans le pays, et toutes les mesures (sanitaires, barrières, nécessaires) devront être respectées dans un monde où les gens ont à nouveau – truc de ouf – le droit de circuler librement. Outre le plan pour les écoles qui a fait beaucoup de bruit, on a quelques mesures prises par la ville de Lille qui vont certainement vous intéresser un brin. Et on dégaine le point boulette.

  • La piétonnisation du centre-ville
    Vous ne savez pas combien d’associations de riverains, de collectifs, de particuliers ont demandé, toutes ces années, la piétonnisation du centre-ville. Il aura fallu un coronavirus et deux mois de confinement pour que la ville envisage sérieusement la possibilité de couper tout le centre aux voitures les jours de grande affluence. “On est prêts à commencer dès samedi de la semaine prochaine“, assure Martine Aubry. La principale raison ? Il va y avoir la queue devant les commerces, et il faut que le badaud puisse circuler sans risque de frôler un congénère tousseteux. La seule solution est donc d’investir la voirie. “Il faut rester pragmatiques. On le fera si on voit qu’il y a des besoins. On peut le faire dans l’intégralité, ou seulement une partie des rues. Mais on est prêts.” Pour vous faire une idée, voilà les rues concernées :
  • Le stationnement
    La mauvaise nouvelle, c’est que le stationnement va redevenir payant à compter de lundi. “Il était important que les gens puissent garer leur voiture près de chez eux pendant le confinement, argumente Martine Aubry. Mais il faut qu’il redevienne payant pour éviter les voitures ventouses.” “Plus de 100 000 personnes entrent dans Lille tous les matin, hors TER“, rappelle l’adjoint à la sécurité, la voirie et aux déplacements Jacques Richir. Faut que les places tournent à nouveau, donc, même si une grosse politique pro-vélo est mise en œuvre actuellement.
  • Les bars et les restos
    Alors qu’on se le dise : la ville n’a pas autorité pour autoriser la réouverture des bars et des restos qui n’est pas encore d’actualité. “On travaille avec eux pour préparer le moment où il pourront rouvrir“, précise cependant la maire de Lille. “On réfléchit à étendre les terrasses sur le trottoir dès lors qu’on peut laisser un passage d’1,4m. Et pourquoi pas piétonniser certaines rue pour que les restaurants puissent ouvrir leur terrasse sur la voirie ?” Tout ça est à l’étude, sachant que les autorisations d’ouvrir sa terrasse seront les mêmes que celles d’avant le confinement. Et pour ce qui est de l’exonération de la taxe sur ces mêmes terrasses, elle tient jusqu’à la réouverture des bars, bistrots et autres troquets donnant à manger.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. On a d’autres infos à vous donner sur ce déconfinement lillois, mais on a une blanquette sur le feu et des navets boule d’or à éplucher faut qu’on creuse pour vous donner une info complète. On vous en parle vite.