Les masques en tissu vont être distribués dans les boîtes aux lettres de Lille à partir de lundi

Dans Lille, Santé !

ⓒ Musette créations

Scroll par là

La ville de Lille s’est don­né pour objec­tif de four­nir un masque par habi­tant en âge d’en por­ter un en vue du décon­fi­ne­ment. Vu qu’on est à un week-end de la date fati­dique, la grande machine s’est mise en route. La dis­tri­bu­tion démarre dès lun­di.

Je croise les doigts”, démarre Mar­tine Aubry. Nor­ma­le­ment, si tout se passe bien dans le meilleur des mondes, une pre­mière four­née de 110 000 masques doit débar­quer en mai­rie d’i­ci la fin de la semaine. Ils seront mis dans des enve­loppes et confiés à la Poste. “Il va y avoir une pre­mière dis­tri­bu­tion lun­di, et elle conti­nue­ra mar­di et mer­cre­di”, pour­suit la maire de Lille.

Dans les enve­loppes, deux masques par foyer (pour les deux adultes pré­su­més), et un mode d’emploi pour expli­quer que les masques se gardent jus­qu’à quatre heures sur le nez et qu’il sont lavables 22 fois avant de com­men­cer à perdre en effi­ca­ci­té. “Il y aura aus­si un for­mu­laire à rem­plir si le foyer a besoin de plus de masques”, pré­cise Mar­tine Aubry. Notam­ment pour les familles avec des grands enfants et les grosses coloc’.

Une boîte aux lettres, une enveloppe

En gros, là aus­si si le plan se déroule sans encombre, tous les appart’ et mai­sons rece­vront leur enve­loppe. Ca com­prend donc aus­si les étu­diants dont le stu­dio ou l’ap­part’ n’est pas leur rési­dence prin­ci­pale. Les masques seront dis­tri­bués sans sélec­tion dans toutes les boites aux lettres.

En tout la ville a com­man­dé plus de 500 000 masques. “On va aus­si rece­voir ceux com­man­dés par la région dans la semaine”, ajoute Mar­tine Aubry. Les Lil­lois ne vont donc pas man­quer. Pour mémoire, ces masques ne pro­tègent pas le por­teur du coro­na­vi­rus mais pro­tège les autres de ses pos­tillons et autres cra­chats intem­pes­tifs.