Quand il rouvrira, l’Omnia s’appellera Au Royaume des Rêves

Dans Food Porn, Lille, Night Night
Scroll par là

Il y en a qui ont déci­dé de se mettre au cli­ck’n col­lect pen­dant le confi­ne­ment. D’autres ont pré­fé­ré tout cas­ser et recom­men­cer. C’est le cas de l’Om­nia, qui der­rière ses portes closes a, ces der­nières semaines, enta­mé un lif­ting com­plet.

On ne l’ap­pel­le­ra plus l’Om­nia, ou en tout cas ce sera pour mieux nous cor­ri­ger. Quand le confi­ne­ment des bars et des res­tos sera ter­mi­né, il fau­dra appe­ler le res­to du début de la rue Esquer­moise “Au Royaume des Rêves”. Voi­là qui en vend, du rêve. En fait, c’est parce que ses patrons ont l’in­ten­tion de trans­for­mer le très grand res­to en lieu de plai­sirs à tous les étages, nous apprennent les copains de La Voix du Nord.

Et ce n’est qu’une suite logique, après tout, quand on connaît le pas­sé sul­fu­reux du lieu. Pas de panique, vous ne ver­rez pas de corps las­cifs et dénu­dés au Royaume des Rêves, mais du pes­tacle un peu par­tout. On rem­bo­bine : il y a un an, un pro­duc­teur de pes­tacle et un homme d’af­faire, Chris­tophe Por­quet et Damien Lesaffre, rachètent l’Om­nia a ses pro­prios avec l’in­ten­tion de le trans­for­mer petit à petit.

Sauf que le confi­ne­ment est arri­vé, et qu’au lieu de voir là une tuile, ils ont vu une oppor­tu­ni­té. Ils ont donc tout cas­sé. Lit­té­ra­le­ment. L’Om­nia est aujourd’­hui un immense chan­tier sur plu­sieurs étages. Si vous connais­sez un peu les lieux, on vous fait la visite de ce qu’ils comptent faire.

Cabaret, cirque, concerts…

Au rez-de-chaus­sée, ce sera ambiance pub spor­tif, avec matchs retrans­mis et long bar. Dans les étages, plu­sieurs espaces : d’un côté une gale­rie d’art, de l’autre une ambiance plus club­bing. Puis un étage dédié à l’u­ni­vers du caba­ret, un autre, appe­lé le Manège, dédié au cirque. On pour­ra y voir des concerts ou du stand up. Tout un pro­gramme. La carte de la bras­se­rie, elle ne change pas, tout comme l’é­quipe qui reste la même.

Tout devrait être fini en juin. Reste à savoir quand il sera pos­sible de dévoi­ler ce lieu lif­té aux Lil­lois. Ça, le gou­ver­ne­ment nous le dira.