Quand il rouvrira, l’Omnia s’appellera Au Royaume des Rêves

Dans Food Porn, Lille, Night Night
Scroll par là

Il y en a qui ont décidé de se mettre au click’n collect pendant le confinement. D’autres ont préféré tout casser et recommencer. C’est le cas de l’Omnia, qui derrière ses portes closes a, ces dernières semaines, entamé un lifting complet.

On ne l’appellera plus l’Omnia, ou en tout cas ce sera pour mieux nous corriger. Quand le confinement des bars et des restos sera terminé, il faudra appeler le resto du début de la rue Esquermoise “Au Royaume des Rêves”. Voilà qui en vend, du rêve. En fait, c’est parce que ses patrons ont l’intention de transformer le très grand resto en lieu de plaisirs à tous les étages, nous apprennent les copains de La Voix du Nord.

Et ce n’est qu’une suite logique, après tout, quand on connaît le passé sulfureux du lieu. Pas de panique, vous ne verrez pas de corps lascifs et dénudés au Royaume des Rêves, mais du pestacle un peu partout. On rembobine : il y a un an, un producteur de pestacle et un homme d’affaire, Christophe Porquet et Damien Lesaffre, rachètent l’Omnia a ses proprios avec l’intention de le transformer petit à petit.

Sauf que le confinement est arrivé, et qu’au lieu de voir là une tuile, ils ont vu une opportunité. Ils ont donc tout cassé. Littéralement. L’Omnia est aujourd’hui un immense chantier sur plusieurs étages. Si vous connaissez un peu les lieux, on vous fait la visite de ce qu’ils comptent faire.

Cabaret, cirque, concerts…

Au rez-de-chaussée, ce sera ambiance pub sportif, avec matchs retransmis et long bar. Dans les étages, plusieurs espaces : d’un côté une galerie d’art, de l’autre une ambiance plus clubbing. Puis un étage dédié à l’univers du cabaret, un autre, appelé le Manège, dédié au cirque. On pourra y voir des concerts ou du stand up. Tout un programme. La carte de la brasserie, elle ne change pas, tout comme l’équipe qui reste la même.

Tout devrait être fini en juin. Reste à savoir quand il sera possible de dévoiler ce lieu lifté aux Lillois. Ça, le gouvernement nous le dira.