En attendant la Friche Gourmande, la Güerita propose ses tacos healthy en livraison

Dans Food Porn, Lille

Photo ©La Güerita

Scroll par là

Qui a dit que le taco devait être ran­gé dans la caté­go­rie de la street food — mal­bouffe ? Avec ses recettes méga heal­thy, la Güe­ri­ta a entre­pris de démon­trer qu’on peut man­ger bien, mai­son avec cette spé­cia­li­té mexi­caine décli­nable mille fois.

Je vais com­men­cer la livrai­son sans jamais avoir eu de point de vente”, s’a­muse Manon, la fon­da­trice de la Güe­ri­ta. Mais ras­su­rez vous, elle a de la bou­teille dans le métier. “J’ai été direc­trice pour El Camion pen­dant trois ans.” Nor­mal si ça vous dit quelque chose. Le food­truck a été de bon nombre d’é­vé­ne­ments sur la métro­pole lil­loise ces der­nières années. C’est là que Manon découvre la richesse de la cui­sine mexi­caine. Il y a un an et demi, après avoir hési­té à s’as­so­cier, Manon pré­sente sa démis­sion. “Je suis par­tie en voyage.” Thaï­lande, Viet­nam, Cam­bodge, Aus­tra­lie, Japon… De quoi lui ouvrir les cha­kras. “Ça m’a don­né une bonne idée de ce que je vou­lais faire.

De retour à Lille, elle tra­vaille avec Juliette, de Smo­ckey Banh Mi, à la Friche gour­mande à Fives pour se remettre en selle. Et, après la sai­son, se met à fond dans son pro­jet. “Je vou­lais res­ter dans la cui­sine mexi­caine, mais pro­po­ser quelque chose de dif­fé­rent de ce qu’on fait aujourd’­hui. Le taco, c’est asso­cié à la mal­bouffe, à la fast-food.” Manon voit les choses autre­ment. “On peut dire que je fais de la cui­sine fusion. En fait, le taco, on le gar­nit de ce qu’on veut. Et j’ai des cen­taines de recettes.” Avec des bons ingré­dients, frais, locaux, de sai­son, et sur­tout, un brin moins gras que le taco moyen.

Carottes au cumin, lieu noir en ceviche

Il y a très peu de viande dans mes recettes.” Manon parle de tofu mari­né, de carottes confites au cumin et aux rai­sins secs, de porc mari­né et fumé à faible tem­pé­ra­ture (l’in­fluence de Smo­ckey Banh Mi, sans aucun doute), de lieu noir en ceviche… Le choix sera géné­reux et ori­gi­nal, pro­met-elle.

Mais coro­na­voi­là. Manon devait ouvrir sa petite gué­rite à la Friche Gour­mande dans sa ver­sion marc­quoise en mars, avant que l’ou­ver­ture du lieu ne soit repous­sée à une date qui reste floue pour le moment. Mais l’en­tre­pre­neuse n’est pas du genre à s’asseoir et attendre que ça se passe. “J’ai retra­vaillé l’offre. On va faire une taco box. La tor­tilla mai­son ne tient pas sur la durée si elle est pré­pa­rée à l’a­vance.” Son idée est donc de pro­po­ser un taco à gar­nir soi-même avec les top­pings choi­sis. “On pour­ra com­man­der la veille pour le len­de­main.” Son labo­ra­toire étant à Mou­vaux, il ne sera pas évident pour elle de faire du cli­ck’n col­lect. Mais elle livre­ra volon­tiers sur la métro­pole lil­loise. Quand ça ? Très cer­tai­ne­ment le week-end pro­chain.

Pour suivre l’é­vo­lu­tion de la situa­tion des tacos de la Güe­ri­ta, ça se passe sur Face­book et Ins­ta­gram.