Smokey Banh Mi propose sa street-food vietnamienne en click’n’collect

Dans Food Porn, Lille, Voyage Voyage

© Smokey Banh Mi

Scroll par là

Après deux pas­sages réus­sis à la Friche Gour­mande, la cui­sine de Juliette a trou­vé un spot où se poser dans le Vieux-Lille. En atten­dant l’ou­ver­ture offi­cielle du res­to, vous pou­vez com­man­der de bons bo bun et nems en cli­ck’n’­col­lect Ave­nue du Peuple Belge.

On vous par­lait déjà de la cui­sine de Juliette en 2018. Cette cuis­tot, “hyper bran­chée street-food” comme elle aime le dire, a tra­vaillé trois ans au Comp­toir Volant avant de démar­rer sa petite affaire. “J’ai déci­dé de me lan­cer et de faire valoir mes racines par la cui­sine, explique Juliette. Je me suis ren­due compte qu’en France, on connaît très peu la street-food viet­na­mienne. Ma spé­cia­li­té, c’est les banh mi, mais je veux faire décou­vrir autant de spé­cia­li­tés que pos­sible.

Le banh mi, c’est un peu “l’é­qui­valent du jam­bon beurre fran­çais.” Com­pre­nez, un sand­wich très popu­laire au Viet­nam, “qui se vend à tous les coins de rues et dont la recette est décli­nable à l’infini.” En temps nor­mal, Juliette en pro­pose en veux-tu en voi­là avec de la viande fumée mais avec le coro­na, l’offre s’est adap­tée.

Smokey Banh Mi
© Smo­key Banh Mi

En mode click’n’collect

Bien que limi­tée en ce moment, vous retrou­ve­rez pas mal de choses allé­chantes sur la carte. À com­men­cer par une for­mule bo bun pou­let ou végé accom­pa­gnée de légumes aigres doux, d’une salade fraîche, d’oi­gnons frits, d’une sauce mai­son, d’un peu de coriandre et de menthe… Pour les p’tites faims ou les apé­ros entre copains (à bonne dis­tance quand même), vous pou­vez opter pour une bar­quette de nems. Bref, il y a de quoi se rem­plir le gosier comme il faut.

Pour com­man­der, ça se passe sur la pla­te­forme dood ou sur place si vous êtes de pas­sage ave­nue du Peuple Belge. Les com­mandes sont pos­sibles jus­qu’au dimanche 31 mai. Après ça, les tra­vaux du futur res­to débu­te­ront et il fau­dra attendre août (si tout va bien) pour dégus­ter de nou­veau bo bun, nems et banh mi.

Bientôt le resto

L’ou­ver­ture était pré­vue au mois de mai mais avec le confi­ne­ment, tout a été remis en ques­tion. On ne s’est pas lais­sés abattre et on a vite rebon­di”, raconte Juliette. Ren­dez-vous à la fin de l’é­té pour décou­vrir “un res­to tout neuf, avec cui­sine ouverte et une ter­rasse !En plus des spé­cia­li­tés de street-food viet’, vous pour­rez éga­le­ment venir brun­cher ou siro­ter des cock­tails.

Pour com­man­der, ça se passe par ici. En atten­dant l’ou­ver­ture au 6 Ave­nue du Peuple-Belge, vous pou­vez suivre les aven­tures de Juliette sur Face­book et Ins­ta­gram.