La région passe au vert, les restos et les bars peuvent rouvrir le 2 juin

Dans Bière, Food Porn, Lille
Scroll par là

On a jamais autant aimé cette couleur : après plus de trois mois de restrictions pas fastoches, de frustrations culinaires, de pression subie à défaut de pression bien mousseuse, la région passe en vert sur la carte du déconfinement. C’est Edouard Philippe qui vient de le dire.

On le voyait arriver de loin, on ne va pas le cacher, mais ça fait quand même bien plaisir de savoir que c’est officiel. Sur la carte du déconfinement, jusqu’à présent, l’Ile-de-France, la région Grand Est et les Hauts-de-France restaient désespérément rouges, les laissant dans l’incapacité de rouvrir les parcs, jardins, bars et restos. Mais voilà que tout le monde quitte le rouge. Ici, on passe direct en vert quand l’Île-de-France reste orange. Mais on s’en cogne de Paris, ici c’est Lille.

Grâce à ce verdissement de la région, on a du beau à vous annoncer :

  • Les bars et les restaurants ont le droit de rouvrir à compter du 2 juin
    On vous en dira plus ce vendredi, mais en gros, les restaurateurs pourront abandonner le click’n collect et la livraison pour retourner à ce qu’ils savent faire de mieux : accueillir les gens dans leur établissement. C’est beau, c’est émouvant, ça donne faim. Et soif.
    Attention, il faudra être max 10 à une même table et il faudra 1m entre chaque table. Si vous vous déplacez dans le resto, c’est masque obligatoire comme ce sera le cas pour le personnel. Pour les bars, oubliez le verre debout au zinc : c’est assis à une table ou rien.
  • Tous les parcs et jardins peuvent rouvrir
    Jusqu’à présent, la Citadelle et les espaces naturels avaient eu une dérogation du préfet, avec l’interdiction de se poser pour un pique-nique ou une sieste à l’ombre. Là, tous les jardins vont pouvoir rouvrir, genre le parc Lebas et les jardins des quartiers, et on y fera bien ce qu’on voudra, dans le respect des gestes barrières et des distances de sécurité entre humains.
  • On peut bouger au delà de 100 km
    Le Touquet qui dépassait la limite de 5 km, c’est fini. Vous savez quoi ? Vous avez même le droit d’aller à Marseille ou dans le Périgord, si ça vous chante. Les frontières nationales ne sont toujours pas ouvertes, mais la France entière s’ouvre à vous. Et soudainement, le Cap d’Agde devient le bout du monde. 

Toute cette liberté retrouvée vous donne le tournis ? C’est normal. Bon, on y va mollo quand même : on est toujours limité à des regroupements de 10 personnes max et les boîtes de nuit restent, elles, fermées. Et les gestes barrières, la distanciation sociale et tout ce qui va avec restent de mise si on ne veut pas se payer un été reconfiné.

Prochain point d’étape du gouvernement pour la phase 3 du déconfinement : le 22 juin. On a intérêt à se tenir à carreau d’ici là.