Les réserves sont dans le rouge, l’EFS lance un appel d’urgence au don de sang

Dans Ch'est bieau, Lille, Santé !
Scroll par là

Pour vous la faire courte, les stocks ont largement dépassé le seuil d’alerte. D’habitude, l’Etablissement Français du Sang sonne l’alarme quand elle a moins de 15 jours de stocks. Actuellement, on est plutôt sur du 7-9 jours selon les groupes sanguins. Et l’approche des vacances a de quoi lui faire peur.

A l’aube du confinement, l’EFS a tout mis en place pour que les collectes de dons continuent. “On a dû annuler les collectes en camion mobile, dans les entreprises et les universités, explique le Dr Nathalie Delemer, responsable régionale des prélèvements. Mais les donneurs sont quand même venus et on a pu maintenir les stocks.”

Les gens avaient finalement plus de temps pour aller faire un don pendant le confinement. Il y avait aussi moins de besoins (-25%) puisque pas mal d’opérations ont été reprogrammées dans les hôpitaux et les urgences moins bondées. Avec le déconfinement, l’activité des donneurs comme celles des hôpitaux est repartie à la hausse. Bilan : moins de dons pour plus de besoins.

Déjà, c’est problématique. Mais là où ça se corse vraiment, c’est que l’EFS, lui, n’a pas pu reprendre ses collectes comme avant. Parce que les gens continuent de bosser en télétravail, celles des entreprises sont compliquées. Et les universités n’ayant carrément pas rouvert, les étudiants n’ont pas eu l’occasion de donner avant de quitter les campus pour l’été. “On estime que 1000 poches devraient être collectées chaque jour dans toute la région pour faire face aux besoin, annonce Candice Plainfosse, dir’ comm’ pour l’EFS dans les Haut-de-France. Aujourd’hui, on est 20% en dessous de ce chiffre“.

On donne où, quand, comment ?

Maintenant qu’on a expliqué le contexte, passons à l’action. Même si les collectes se font plus rares, il y en a encore de nombreuses dans le secteur. Il suffit de télécharger l’appli (Androïd ou IOS) ou le site de l’EFS pour les voir. Bien pratique même si vous êtes chez Papa-Maman ou déjà en vacances (il y en partout en France, bien entendu).

Mieux, vous pouvez directement prendre rendez-vous via le site. C’est la grande nouveauté mise en place pendant le confinement puisque d’ordinaire, ils étaient plutôt réservés au don de plasma ou de plaquettes. Avec les nouvelles mesures de distanciation sociales, le don du sang a lui aussi droit à sa prise de rendez-vous.

Ça concerne essentiellement les collectes ponctuelles puisque vous pouvez toujours vous présenter spontanément à la Maison du Don de Lille (03 28 54 21 22). On vous offrira un masque à l’entrée et on vous refera tout le briefing sur les mesures sanitaires pour donner en toute sécurité.

Pour ceux qui sont des donneurs assidus, n’oubliez pas que les dons de sang sont possibles toutes les huit semaines : du coup si vous avez donné au début du confinement, vous pouvez déjà y retourner.

La Maison du don, c’est aux 38/42 avenue Charles-Saint-Venant, à Lille. C’est ouvert tous les jours de la semaine en continu et aussi le samedi matin. En cas de question vous pouvez contacter l’EFS : hfno.relation.donneurs@efs.sante.fr ou via leurs réseaux sociaux.