Ce qu’il faut savoir avant de retourner faire coucou aux voisins Belges

Dans Chill, Lille, Voyage Voyage
Scroll par là

La frontière rouvre ce lundi : meilleure good news de la semaine (oui on n’est que lundi). Mais pour éviter de passer pour de gros bons touristes chez les voisins, on vous file ce qu’il faut savoir avant de débarquer à La Panne ou dans un bar bruxellois.

La période des Cents-Jours fera désormais référence à deux temps historiques : celui du retour de Napoléon après son premier exil et celui où Nordistes et Belges n’ont pas pu se voir à cause du confinement. Ceux qui ont osé passer la frontière ces trois derniers mois se sont senti l’âme de contrebandiers comme jadis. Ceux qui ont sagement attendu la réouverture de la frontière vont désormais pouvoir savourer leur escapade belge en toute légalité.

Et pour le rester (dans la légalité), on vous fait un petit débrief des mesures qui sont mises en place chez les voisins.

Au resto et au bar

Comme en France, c’est max 10 à table. Et avec voisins de la table d’à côté, c’est 1,5m d’espace minimum. C’est d’ailleurs la distance que vous devez respecter partout dans les établissements et sur leurs terrasses. C’est un peu plus que chez nous (1m), donc faites-y attention. La seule exception autorisée c’est quand il y la une paroi en plexiglas.

Pour le port du masque, il est obligatoire pour le personnel. En ce qui concerne les clients, il n’y a rien de noté spécifiquement sur le guide de réouverture mais il est vivement recommandé de l’utiliser de la même manière que vous le faites en France : quand vous arrivez et partez du resto/bar, quand vous vous déplacez à l’intérieur, pour aller aux toilettes par exemple. Certains établissements peuvent d’ailleurs le rendre obligatoire pour leurs clients, donc ayez en un quoi qu’il arrive avec vous.

La règle est toujours de rester statique et donc assis à table le plus possible. Vous pouvez jouer aux fléchettes ou au billard dans vos cafés préférés mais il faut bien garder vos distances et veiller à ce que tout soit désinfecté avant et après votre partie.

Ne râlez pas auprès du serveur si vous n’avez ni sel, ni poivre, ni ketchup à table : il est demandé aux restos de limiter ces ustensiles au max. Même les corbeilles de pain. Mais il suffit de demander au serveur si vous avez besoin de sel.

Pour le paiement, privilégiez le sans contact ou l’électronique et les restos et bars ont le droit d’ouvrir jusqu’à 1 heure du mat’.

Toujours pas de clubs

Et après 1 heure ? Déso, les boîtes de nuit et clubs de l’autre côté de la frontière restent eux aussi fermés. Le gouvernement belge a même annoncé qu’ils ne pourraient pas rouvrir avant “au moins la fin août“. D’après Vice, ils peuvent encore tenir jusqu’en septembre. Mais le risque de voir pas mal d’établissements mettre la clé sous la porte va clairement augmenter si leur réouverture est décalée pendant l’automne.

Et la plage ?

Vous avez peut-être entendu parler des plages sur réservation en Belgique. C’était le cas au début de leur déconfinement pour quelques spots mais le système s’est assoupli depuis. Certaines stations balnéaires vont tout de même le réinstaurer les jours de grosse affluence (de mi-juillet à mi-août principalement).

A Ostende, par exemple, la ville prévient trois jours à l’avance s’il faut réserver son entrée à la plage dans les parties les plus fréquentées (la Klein strand, la Groei Strand et la Groot strand). La résa est bien évidemment gratuite mais on vous conseille d’appeler l’office de tourisme du lieu où vous voulez aller vous baigner avant de débarquer là-bas un jour où vous savez qu’il y aura foule.