L’Etoile coffee de Molinel s’est transformé en Yaya’s Bar

Dans Bière, Dans la rue, Lille
Scroll par là

Certains ont trouvé Lille pas mal changée une fois déconfinée. Normal quand on sait que ça été l’occasion pour quelques établissements de se refaire une beauté. Voire de changer carrément de nom et de propriétaire. C’est exactement ce qui s’est passé avec l’Etoile Coffee, devenu en quelques semaines de confinement, le Yaya’s bar. 

Rares sont ceux qui ne sont jamais passé devant l’Etoile Coffee de la rue du Molinel. Ouvert depuis 2014, c’était une petite adresse bien pratique pour chiller en terrasse pas loin du centre, bosser en mangeant sur le pouce un midi ou juste se poser avec des potes qui attendaient leur train. Désormais, c’est donc au Yaya’s bar que vous vous poserez.

C’est Alban, déjà proprio depuis plus de trois ans du B148, à deux pas de là dans la même rue, qui a repris le local. S’il a engagé autant de travaux de déco’ pour transformer l’ancien concept, c’est qu’il avait une idée bien en tête : “Au B148, je n’ai pas changé grand chose quand je suis arrivé. Là, j’avais besoin de créer à partir de mes propres idées, d’avoir un lieu avec ma patte à moi“.

Et Alban, c’est le bois chaleureux qu’il aime. Il est présent partout au Yaya’s, nom qui fait référence directement aux origines gabonaises du nouveau proprio et à sa mère, dont c’était le surnom. “Ça signifie grande sœur ou protectrice“, précise Alban. Sur les murs, le street-art s’est aussi fait une place au rez-de chaussée comme à l’étage.

L’étage du Yaya’s

Pour la convivialité, le bar mise sur deux essentiels : les jeux (fléchettes et baby) et une longue carte de bières pression. “Il y a aussi des softs et des cocktails mais je voulais vraiment une large de gamme de bières. Pas mal sont belges ou peu connues à Lille car je vais les dénicher moi-même chez des brasseurs artisanaux un peu plus loin. Ce que j’aime, c’est que les gens fasse des découvertes“.

La salle du fond peut aussi être privatisée gratos si besoin.

Dès son ouverture après le déconfinement de mai, la terrasse du Yaya’s a (re)trouvé ses adeptes du verre au soleil. Il faudra juste se montrer encore patient pour se remplir l’estomac avec du solide : il n’y a plus de petite restauration pour le moment. Mais vous pouvez toujours acheter un siflard en attendant l’arrivée des planches apéros en septembre.

Pour suivre l’actu du bar, direction sa page Facebook