Les travaux sur la place de la gare de Tourcoing vont démarrer cette semaine

Dans Dans la rue, Transport

@ville_de_Tourcoing

Scroll par là

Accéder à la gare de Tourcoing en voiture peut parfois prendre des airs de circulation en pleine capitale. La place Sémard n’est clairement pas connue pour sa visibilité en matière de circulation. Elle va donc subir un bon gros lifting avec des travaux de réaménagement qui doivent débuter cette semaine. 

Bien que cette place soit hyper spacieuse, tout le monde s’accorde à dire depuis des lustres qu’elle est peu pratique. Même avant le regain d’activité de la gare, des Tourquennois se demandaient toujours qui avait la priorité sur l’immense rond-point qui y est installé. Quand les autres habitants de la métropole ont débarqué avec leurs valises pour leur voyage ferroviaire (coucou le OuiGo), la situation n’a fait que se compliquer.

Des travaux s’imposaient et ils auraient même dû commencer en avril selon le calendrier de chantier initial qui comprend cinq phases au total pour transformer le secteur. Le but est de pouvoir réaménager la place tout en la laissant un minimum accessible pour les automobilistes (même si des déviations sont aussi prévues) et les voyageurs qui ont un train à prendre.

Le carrefour Albert Ier va inaugurer cet aménagement suivi de l’avenue Lafayette en août selon la mairie de Tourcoing.

Bye bye le rond-point

Cet immense chantier qui ne prendrait fin qu’au cours de l’année 2021 va complètement changer le fonctionnement et l’accès à la gare. La MEL et la ville de Tourcoing veulent y créer “un pôle d’échanges multimodal”, autrement un lieu où il est facile de circuler. Ce qui est tout sauf le cas aujourd’hui.

On doit donc y retrouver à terme :

 

  • un parking silo de 270 places (221 places en Parking Relais et 49 places publiques)
  • un dépose-minute de 35 places
  • une station de taxis de 10 places
  • une gare routière dédiée aux transports urbains,
  • et des espaces pour vélos (V’Lille, 60 arceaux, abri sécurisé de 58 places)

Dites aussi bye-bye à l’actuel rond-point de la place. Il va disparaître au profit de carrefours à feux (aux intersections de l’avenue Lefrançois avec les avenues Gustave-Dron et Lafayette) et deux grands espaces de part et d’autre de l’avenue Lefrançois doivent sortir de terre pour les piétons et ceux qui préfèrent attendre leur train à l’extérieur.

Ah et on allait oublier : toute cette effervescence dans le secteur doit aussi voir arriver de nouveaux commerces. Le plus attendu est certainement la halle Sernam qui promet une halle gourmande, un hôtel, du coworking et un potentiel rooftop.