Pour du bon son électro, go samedi au festival The Island Open Air de Bauvin

Dans Culturons-nous, Lille, Music in my ears
Scroll par là

On croyait devoir dire adieu aux festivals cet été. C’était sans compter sur The Island Open Air. Foodtruck, bar, grand espace en pleine nature et bien entendu, musique : tous les ingrédients d’un bon festoche sont au rendez-vous de 15 à 2 heures du mat’ le 8 août à Bauvin. Et tout ça, en respectant les normes sanitaires.

L’île aux Saûles, c’est un petit écrin de nature situé entre Bauvin et Billy-Berclau, et donc à la fois dans le Nord et dans le Pas-de-Calais (oui, oui, c’est possible). D’habitude, on y écoute les bruits de la nature pendant une petite rando. Mais ce samedi, on y entendra de drôles d’oiseaux… Sur la scène entourée par la Deûle et l’Aire, les DJ défileront de l’après-midi jusqu’au bout de la night.

Au programme : de l’électro chill, progressive, et de la house aux sonorités estivales, le tout assuré par les DJ locaux Will Turner et Seb M A.K.A. les fondateurs du festival, Tony Montana (LTL concept), Nick Adamz, Chris Lowone et la tête d’affiche, Sébastien Léger.

La jauge d’entrée est limitée à 1500 personnes, dans un site qui peut en accueillir normalement 5000. Vous n’échapperez pas aux normes de sécurité : munissez-vous de votre masque, car il sera obligatoire dans les zones très fréquentées comme les file d’attentes à l’entrée, aux toilettes, au bar… En face de la scène, vous pourrez ôter le masque de votre nez dans la zone divertissement, à condition, of course, de respecter les distances de sécurité. Et du gel hydroalcoolique sera mis à disposition partout sur le site.

Pour prendre sa place, vous avez jusqu’à ce mardi à 18 heures pour la commander en ligne, via la billetterie. Il faut compter 24,99€ pour le tarif normal, et 29€ pour les retardataires (quand il ne restera plus que 100 places dispo). Et oui, le jour même, vous ne pourrez pas prendre de ticket sur place. Côté transport, aucune navette n’est prévue, alors la seule option possible, c’est la voiture, en covoit’ ou pas. Depuis Lille, c’est facile, il suffit de prendre l’A1, sortir à Carvin et continuer quelques minutes jusqu’à arriver à destination. À partir de là, c’est la fiesta. “Si tout se passe bien, on espère organiser deux éditions par an, ajoute Will Turner, DJ et organisateur du festival.” Affaire à suivre. Et à écouter. 

Pour ne pas oublier le festival, vous pouvez checker l’event, la page Facebook ou l’Instagram.