Comment ça bosse chez Atmo Hauts-de-France ?

Dans C'est green, Lille, VozerTube
Scroll par là

Cinquante et un pics de pollution en 2019. Si on peut aujourd’hui les compter, connaître leur durée et savoir si c’est une pollution à l’ozone ou aux particules fines, c’est grâce aux données d’Atmo Hauts-de-France. L’observatoire de l’air créé il y a une quarantaine d’années a 48 stations disséminées dans toute la région pour nous alerter dès qu’il fait bon mauvais respirer. On est allés faire un tour au siège lillois. 

Pour checker en direct les rapports d’Atmo, il suffit de se rendre sur son site