[Covid-19] Un couvre-feu entre en vigueur à Lille dès samedi

Dans Lille, Santé !
Scroll par là

Pour “freiner la diffusion du virus”, le président de la République vient d’annoncer ce mercredi soir que plusieurs grandes métropoles françaises devraient instaurer un couvre-feu sur leur territoire de 21 heures à 6 heures. La métropole lilloise en fait partie et ça démarre dès samedi.

Beaucoup de questions restent encore en suspens après cette annonce. Comme dans l’Île-de-France et sept autres métropoles, le couvre-feu qui sera mis en place dans l’ensemble de la métropole lilloise sera effectif entre 21 heures et 6 heures du matin. Il est annoncé officiellement pour une durée de quatre semaines. Mais Emmanuel Macron a d’ores et déjà expliqué qu’il allait demander au gouvernement de lui donner le droit de le prolonger jusqu’au 1er décembre.

Dès samedi, ce sera donc le grand retour des attestations si vous voulez être dehors. Il n’y aura pas “d’interdiction mais une stricte limitation pour bonne raison“. Et clairement, aller au resto ou faire la fête chez des potes n’en sera pas une… Si vous vous faites prendre sans “bonne raison” par les forces de l’ordre, vous encourez une amende de 135€.

Si vous devez bosser de nuit, les transports en commun tourneront toujours et vous ne serez pas contraint par ce couvre-feu quand vous irez ou reviendrez du travail.

Six à la maison

A la maison, c’est maintenant six max. Vous vivez avec vos parents et vos trois frères et sœurs ? Et bien vous voilà chanceux.

On part en vacs?

Quid des vacances ? Et bien en fait, il n’y a aucune restriction de circulation dans l’ensemble du territoire. Du coup vous pouvez aller en vacances. Mais vous n’aurez pas le droit de sortir pendant le couvre-feu si vous vous rendez dans les autres zones concernées :

  • l’Île-de-France
  • Rouen
  • Saint-Etienne
  • Toulouse
  • Lyon
  • Grenoble
  • Aix-Marseille
  • Montpellier

Là, comme à Lille (et sa métropole), les restos, théâtres, opéras fermeront eux aussi à 21 heures. Des précisions seront apportées ces prochains jours par les autorités locales.