[Reconfinement] Les étudiant.e.s ont-ils le droit de rentrer chez leurs parents le week-end ?

Dans Dans la rue, La Fac, Lille

Capture Youtube

Scroll par là

C’est une question qui se pose encore alors que c’est la fin officielle des vacances de Toussaint car la routine des étudiant.e.s est de nouveau chamboulée. On fait le point sur ce qu’il est désormais possible de faire ou non entre son logement étudiant et le domicile familial.

Pas de faux suspense, la réponse ne va pas plaire à grand monde : non, un.e. étudiant.e ne peut plus faire l’aller-retour le week-end pour rentrer chez ses parents. Même si ces derniers habitent à quelques kilomètres.

C’est le service CheckNews de Libération qui a contacté le Ministère de l’Intérieur pour lui poser directement la question. En fait, à moins d’un motif familial impérieux, l’étudiant.e est cantonné.e à rester là où il/elle se trouve aujourd’hui. Soit dans son logement étudiant, soit chez ses parents si il/elle est parti.e se confiner là-bas ce week-end de Toussaint.

Motif grave et urgent

Un motif familial impérieux, ça signifie que vous pouvez faire l’aller-retour uniquement si l’un de vos parents proches décède ou a une maladie grave, ou encore s’il y a “un déménagement familial pour raisons professionnelles“. C’est tout. Et en plus de l’attestation de déplacement, il faut avoir une preuve sur vous (en numérique ou en papier) de ce motif familial grave et urgent.

Du coup, si vous aviez l’habitude de retourner chez vos parents le week-end pour votre lessive, il va falloir se mettre en quête d’une laverie automatique dans votre secteur (oui elles sont ouvertes).

Si vous avez décidé de migrer chez vos parents mais que vous avez quand même des cours ou des exams en présentiel ce mois de novembre, vous pouvez vous y rendre (toujours avec votre attestation et une preuve/attestation venant de votre établissement) mais sans faire de crochet par votre studio.

Voilà, voilà.