Distanciel, BU, santé, prêt de matos : le point reconfiné de l’Université de Lille

Dans La Fac, Lille
Scroll par là

Bon bah voilà, c’est reparti pour le distanciel. Enfin pas à 100%, car les campus lillois restent bel et bien ouverts. On ne peut plus y circuler comme on veut en revanche. On fait le point avec deux vice-président.e.s de l’université et on a parlé organisation, solidarité et accès à la BU.

[Attention, mise à jour du papier au sujet des BU ce 4 novembre à 14h30]

Tous les cours universitaires qui le peuvent doivent désormais se passer à distance. Seuls les TP dans certaines composantes (la santé et les sciences surtout) se feront désormais en présentiel. “Certaines formations n’ont aucun sens sans la pratique et on ne compte pas ‘brader’ des diplômes, certifie Sandrine Rousseau, vice-présidente à la vie universitaire. On va bien sûr tenter d’adapter au mieux les emplois du temps.”

On ne sait pas encore la proportion d’étudiant.e.s reparti.e.s chez leurs parents pour les vacances et qui ont choisi d’y rester pour le reconfinement. Pour Christophe Mondou, vice-président à l’innovation pédagogique, la meilleure option est tout de même de rester proche de son campus si on a des TP dans son cursus. “On comprend que les conditions de vie de certain.e.s dans leur chambre étudiante soient compliquées. On étudiera au cas par cas mais la dérogation ne doit pas devenir la règle“, explique-t-il.

BU sur RDV

Les bibliothèques universitaires ne sont pas fermées non plus. En revanche, vous ne pouvez pas vous y pointer comme une fleur de bon matin : c’est désormais sur rendez-vous pour emprunter des livres à partir du 5 novembre. Christophe Mondou évoquait un retour du système de click and collect mais ce ne sera finalement pas le cas d’après le service de documentation.

On sait que des étudiant.e.s passent aussi de nombreuses heures à la BU pour travailler dans de meilleures conditions et profiter du Wifi. “On est en train d’avoir une réflexion sur une possible réservation de salles pour ceux et celles qui ne pourraient pas faire autrement pour travailler. Mais quoi qu’il arrive, la capacité des salles en BU sera réduite à 40%“, annonce le vice-président.

Précarité informatique

Pour justement aider les étudiant.e.s en manque de PC ou de bonne connexion internet, l’Université de Lille a déjà 1000 PC en cours de prêt chez des étudiant.e.s. Sauf que ce n’est pas assez : “On a déjà une liste d’attente et de nouvelles demandes de matériel depuis la rentrée, annonce Sandrine Rousseau. On avait anticipé et commandé d’autres ordinateurs grâce au soutien de plusieurs entreprises locales. Mais on n’a pas encore été livrés et les délais ne font que s’allonger depuis le reconfinement.

L’Université espère tout de même recevoir quelques 500 ordinateurs d’ici la fin de l’année et monter à un parc de 2000 ordinateurs au total dispos en prêt d’ici la fin de l’année universitaire.

Mais il n’y a pas que le PC qui manque dans certains studios étudiants : tout le monde n’a pas accès à la fibre ou a les moyens de se payer un abonnement internet. Suivre des cours en visio dans ces conditions devient vite problématique. La solution la plus simple et flexible trouvée par l’Université de Lille, c’est l’octroi d’un forfait de 100€ dédié uniquement pour la connexion internet. “Comme ça, l’étudiant.e choisit ce qui correspond le mieux à sa situation : une clé 4G, une box etc. C’est bien évidemment sous conditions de ressources“, précise la vice-présidente.

Pour faire une demande c’est à solidarite@univ-lille.fr et cette adresse est valable aussi pour tout autre problème que vous rencontriez dans votre vie étudiante. (On vous liste aussi des numéros utiles juste ici.)

Resto U et services de santé

D’ailleurs, tous les services de la vie étudiante et de santé de l’université fonctionnent toujours et vous pouvez prendre rendez-vous si vous en avez besoin. La grande majorité des RU sont aussi ouverts pour de la vente de repas à emporter. Si vous êtes boursiers, vous pouvez donc aller y chercher votre repas à 1€ (don’t forget l’attestation). La liste des RU ouverts et leurs horaires sont à checker ici.

Profs et visio

Pour en revenir aux cours en distanciel, sachez que les profs ont, eux, le droit d’aller donner cours sur le campus. Même devant une salle ou un amphi vide : le but pour eux, c’est de profiter de tout ce qui a été installé depuis la rentrée en terme de retransmission vidéo pour les promos déjà passés en distanciel.

On a demandé s’il y avait des profs réfractaires justement. “Oui ça arrive, concède Christophe Mondou. Nous, nous mettons tout le matériel disponible à disposition, libre ensuite aux enseignants de les utiliser.” “Un prof a quoi qu’il arrive obligation de dispenser son cours, ajoute Sandrine Rousseau. On ne peut pas lui imposer la forme de son cours en revanche, et c’est normal : ça tient de sa liberté d’enseignement. Mais s’il refuse de donner son cours, sous n’importe quelle forme, parce que c’est en distanciel, là il peut y avoir des sanctions.