Il est encore temps de de s’inscrire pour la campagne d’hiver des Restos du Cœur de Cité Scientifique

Dans Ch'est bieau, La Fac, Lille
Scroll par là

À Cité Scientifique, une antenne des Restos du Cœur s’est ouverte il y a quelques années, au pied du bâtiment A de la résidence Gallois. 98% de ses bénéficiaires sont des étudiant.e.s et si vous sentez que vous pourriez avoir besoin d’aide alimentaire ces prochains mois, il reste encore deux sessions d’inscription avant le début de la campagne hivernale.

Ils sont déjà 200 à être inscrits en à peine deux sessions d’inscriptions, c’est énorme si on compare aux années précédentes.” Corinne Philippo, ancienne prof, est la responsable de cette antenne des Restos du Cœur fréquentée en très grande majorité par des étudiant.e.s. Elle est donc en première ligne pour ressentir l’impact de la crise sanitaire sur ces jeunes, en mal de job étudiant ou de soutien familial. “On tourne souvent autour de 700/800 bénéficiaires à la fin de la campagne. Mais d’habitude, les inscriptions du début de campagne se font plus graduellement

Parmi les noms, il y a ceux qui venaient déjà l’année dernière, pas mal d’étudiant.e.s étranger.e.s dont certains qui ont fini leur cursus mais qui se retrouvent coincé.e.s en France par la crise sanitaire et le manque de moyens. “Et puis, il y a ceux qui viennent d’arriver“, explique Corinne. Les petits nouveaux qui débarquent en études supérieures, mais aussi ceux qui n’avaient pas besoin d’aide jusqu’à maintenant car ils arrivaient à se démerder avec des petits boulots, devenus bien rares depuis le premier confinement.

Deux dernières sessions d’inscriptions

Elle et son équipe de bénévoles (huit fixes et d’autres étudiant.e.s venu.e.s prêter main forte) s’attendent forcément à plus de demandeurs cette année. Si vous en avez vous aussi besoin (ou si vous voulez devenir bénévole), deux sessions d’inscriptions sont prévues avant le début de la campagne hivernale :

  • ce samedi 21 novembre de 9 heures à 13 heures
  • mercredi 25 novembre de 9 heures à 13 heuires

Pour pouvoir vous inscrire, que vous soyez étudiant.e ou non d’ailleurs, il faudra venir avec pas mal de papiers prouvant votre situation financière : vos aides de la Caf, le montant de votre loyer, si vous avez des aides extérieures (vos parents ou les bourses) et, si vous avez un job, le montant de votre salaire (coucou la fiche de paie). Si vous devez vivre avec moins de 753€/mois au total, vous pouvez être inscrit.e sur la liste des bénéficiaires.

Vous pouvez venir avec les documents PDF sur votre smartphone bien entendu. Et si vous avez des questions ou besoin de plus d’infos, on vous conseille de rejoindre le groupe Facebook dédié. Si vous ratez ces deux derniers créneaux d’inscriptions, vous pourrez toujours le faire dans le courant de l’année. “Mais la campagne redémarre dès le samedi 28 novembre et seul.e.s les inscrit.e.s pourront venir chercher des denrées à ce moment là.” Et puis les inscriptions demandent du temps aux bénévoles, temps qu’ils n’ont plus vraiment une fois que la campagne a démarré.

Mode d’emploi des distrib’

Comment ça marche ensuite ? Une fois inscrit.e, on vous file une carte avec un numéro de bénéficiaire avec un quota de points qui équivaut, grosso modo, à neuf repas par semaine. “On a des livraisons pour la semaine à chaque fois et les bénéficiaires peuvent venir le mercredi ou le samedi, comme ils préfèrent“, note Corinne. Il y a aussi des aliments pour bébé pour les parents-étudiants et un petit stock de produits d’hygiène, dont des protections menstruelles.

En attendant le début de la campagne, c’est l’asso Ascq in Love qui s’occupe de récolter et donner quelques denrées aux étudiant.e.s. Et, chaque mercredi, l’association récupère des soupes de légumes maison qu’elle vient réchauffer et distribuer au local des Restos du Cœur.

Et pour rappel, le local de celui de Cité Scientifique, c’est au rez-de-chaussée du bâtiment A de la résidence Gallois à Villeneuve-d’Ascq.