La Belle Equipe : quand les bons restos lillois se mettent en mode marché local

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Ça ne vous aura pas échappé : les restaurants gastronomiques de la métropole lilloise sont fermés depuis le premier jour du confinement et ne proposent pour la plupart pas de click’n collect. Une petite dizaine d’entre eux vient de s’associer pour proposer une alternative : chaque samedi, un marché sera organisé dans l’un des restos associés.

Lors du dernier confinement, Rozo, resto étoilé du Vieux-Lille, a proposé des menus en click’n collect. “On faisait un entrée-plat-dessert en click’n collect et on proposait aussi de la livraison, se souvient la co-patronne des lieux avec le chef Diego Delbacq, Camille Pailleau. On est sortis de ces sept semaines fatigués.” Puis derrière, il a fallu assurer plus de services qu’à l’accoutumée pour entrer dans leur frais. “La fermeture des restaurants nous a ensuite coupé les pattes“, admet Camille. Rozo, comme bien d’autres, ferment, et ne prévoient pas de click’n collect. Sauf que les chefs ont plus d’un tour dans leur toque.

C’est Benoît Bernard (Les Toquées) qui a appelé Diego, poursuit Camille. Tout le monde est dans son coin, un peu démotivé. L’idée est de tout mettre en commun. Chaque samedi, jusqu’aux fêtes de Noël, dans l’un des restaurants membres de la Belle Equipe (c’est le nom de l’opération), les amateurs de belle chère pourront aller chercher en click’n collect ou choisir sur place des plats cuisinés par des chefs, de l’entrée au dessert. Et on vous parle de la fine fleur de la gastronomie lilloise :

  • Rozo, donc
  • Les Toquées, obviously
  • L’Âme au Vert
  • Au Goût du Jour
  • Chez Brigitte
  • Le Marcq
  • Octopus
  • Val d’Auge

Ça c’est la liste des restaurants présents ce samedi (21 novembre). D’autres participeront plus tard, comme les Ephérites ou l’Empreinte, à Lambersart“, précise Camille. Le principe est très simple : les restaurants se sont entendus pour proposer ensemble quatre entrées, trois plats et trois desserts. Les clients font leur choix. “On peut très bien prendre une entrée de chez Brigitte, un plat du Marcq et un dessert du Val d’Auge.” Les prix seront, eux, plutôt accessibles : “Il faut compter sur des entrées autour de 10-12 euros, des plats qui vont de 18 à 30 euros, et des desserts autour de 6 ou 7 euros.” Et comme les chefs n’aiment rien faire en dessous de la perfection, comptez sur des propositions de toute beauté : homard, saumon bio mariné, ris de veau… Ça devrait bien se passer.

La première édition, ce samedi, aura lieu aux Toquées, mais ce marché spécial belle bouffe se veut itinérant. Il sera chez l’Âme au Vert à Avelin la semaine suivante (28 novembre), puis chez Brigitte, dans le Vieux-Lille, le 5 décembre. Les dates s’enchaîneront comme ça jusqu’aux fêtes de fin d’année. Et ensuite ? “On verra bien ce qu’il se passe pour les restaurants“, conclut Camille. Que l’opération ne dure pas trop longtemps, c’est peut être ce qu’on peut leur souhaiter.

Pour commander votre menu, on vous renvoie vers le site de la Belle Equipe. Vous pouvez aussi vous pointer samedi chez les Toquées et voir ce que les chefs vous proposent. En plus des menus, vous pourrez aussi acheter des terrines, des pâtés croute et autres petites.

Pour suivre la suite des réjouissances, rendez-vous sur Facebook et Insta.