Les bons spots où se balader à 20 km max de Lille

Dans Chill, Lille
Scroll par là

Bon, vous l’avez tous entendu et retenu : à partir de samedi, notre champ de balade s’étend et s’allonge dans le temps. Jusqu’au 15 décembre (au moins), on va pouvoir aller au-delà de notre quartier pendant trois heures dans un rayon de 20 km. Et pour vous donner des idées, on a fait appel à la spécialiste lilloise de la micro-aventure, A.K.A. la blogueuse Lucie.

On avait déjà fait appel à Lucie lors du premier déconfinement avec sa fameuse règle des 100 km. Déjà, on avait découvert qu’on avait clairement pas à se plaindre, à envier les Sudistes ou les gens de la Côte d’Opale : Lille et sa métropole regorgent d’endroits beaux et verdoyants, parfois méconnus ou bien cachés.

Depuis un an, la jeune blogueuse a décidé de coucher sur le papier livrer aux Internets ses bons plans balades et week-ends à moins de deux heures de Lille. Autant vous dire qu’elle sera la dernière à vous dire qu’il n’y a rien à faire dans le coin à moins de 20 km.

Elle vient de publier un article complet sur le sujet sur son blog et on va vous lister quelques spots, là tout de suite maintenant.

Promenons-nous dans les bois

Les forêts de Mormal et Maroilles sont trop loin mais il nous reste celle de Phalempin qui sera parfaite pour admirer les dernières couleurs de la nature en automne. Lucie a même mieux, elle a déniché un bois caché, celui Warwamme, à la limite entre Villeneuve-d’Ascq et Croix. Oui, oui, vous pouvez y aller sans prendre la voiture. Il suffit de prendre le tram direction Roubaix et de s’arrêter à Planche Epinoy.

Là, vous prenez la rue Maréchal de Lattre de Tassigny et il suffit de choper l’entrée de ce bois privé (mais accessible au public). Elle n’est pas très facile à trouver, mais on vous indique ici comment la trouver sans trop de problème. Petite cerise sur le gâteau : il y a un château à admirer.

Faire un remake du Paris-Roubaix

On vous l’avait annoncé cet été : le dernier tronçon de la véloroute baptisée “Paris-Roubaix” est maintenant terminé. Promis, il n’y a pas de pavés sur cette voie verte de près de 8 km qui permet de relier le canal de Roubaix à Villeneuve-d’Ascq en passant par la chaîne des Lacs de Villeneuve-d’Ascq (donc le Lac du Héron). Si vous en avez marre de tourner en rond dans votre quartier sur votre deux-roues, c’est clairement une belle option.

Flâner au cimetière de l’Est

Bon ça, c’est le spot qu’on adore parce que ce lieu est rempli d’histoire. Le cimetière de l’Est regorge aussi d’arbres et de plantes le long de ses allées sinueuses. On vous conseille d’aller choper un plan à l’accueil pour retrouver les grands noms lillois enterrés ici. Mais le mieux, c’est de s’y perdre pendant quelques heures (OK, trois max).

On vous laisse retrouver la balade qu’on avait faite au printemps avec Une Bulle sur les Pavés.

Chiner du street-art

C’est peut-être le bon moment d’aller se balader dans les rues de Lille, Roubaix ou même Saint-André pour y admirer la multitude de fresques street-art qui s’y trouvent.

Pour vous y retrouver un peu, on vous file :

Grimper le Mont Tourelle

L’idée que le Nord serait “le plat pays” est bien évidemment fausse. On ne vous parle même pas ici des Monts des Flandres (ils sont à plus de 20 km, déso) mais du Mont Tourelle, à Mons-en-Pévèle. On vous rassure, on ne connaissait pas non plus. C’est Lucie qui s’est déjà farci les 107 mètres (c’est plus haut que le beffroi de Lille pour le coup) de ce point culminant qui se trouve juste .

Selon la blogueuse, le point de vue est juste magnifique et il y a l’un des plus vieux réservoirs d’eau du secteur au sommet. Il fait plus de 7000 m² et a des airs de château médiéval.

On s’arrête là mais Lucie a d’autres lieux et randos à vous faire découvrir, à pied, à vélo ou même en bus, sur son blog.

Et pour vous prouver que la micro-aventure, c’est loin d’être barbant, on conseille de la suivre sur Insta pour en prendre plein les yeux.